Politics

Zoom sur 10 robes du soir hors du commun de la princesse Caroline de Monaco pour ses 65 ans


La princesse Caroline de Hanovre a fêté ce dimanche son 65e anniversaire. Pour l’occasion, le Royal Blog a choisi de vous (re)montrer dix de ses robes du soir réellement hors du commun.

18 mars 2017. Dans la Principauté de Monaco, se déroule le mythique Bal de la rose. Quelque 900 convives ont répondu à l’invitation de la princesse Caroline de Hanovre de venir dîner et danser au profit de la Fondation Princesse Grace qu’elle préside depuis 1982, à la suite de sa mère . La sœur aînée du prince Albert II et de la princesse Stéphanie de Monaco est, comme de coutume pour cet événement majeur de la vie monégasque, vêtue d’une superbe robe du soir. Mais celle-ci a une connotation bien particulière.

Une robe signée Chanel

Signée de la maison Chanel, elle se compose d’un corsage à motif géométrique de petits triangles noirs et blancs que souligne, dans sa partie basse, une large bande rose poudré et d’une jupe blanche à motifs noirs et touches dorées se terminant, comme ses manches par de vaporeux volants immaculés, bordés de noir. Quant au col cheminée noir, il s’orne d’un carré doré agrémenté de pierres colorées. Cette création s’inspire d’une robe portée en 1909 par Emilie Flöge, la compagne et modèle préféré du célèbre peintre Gustav Klimt, elle-même styliste réputée à Vienne au début du XXe siècle. La maman d’Andrea, Charlotte et Pierre Casiraghi et de la princesse Alexandra de Hanovre ne pouvait être davantage dans le thème de cette soirée: la Sécession viennoise, la version autrichienne de l’Art nouveau qui s’est notamment épanouie à Vienne entre 1892 et 1906.

A revoir en photos: Royal Style -Caroline, sa robe du Bal de la rose revisite celles d’Emilie Flöge

Ce dimanche 23 janvier 2022, la princesse Caroline de Monaco a fêté ses 65 ans. A cette occasion, le Royal Blog a choisi de vous remontrer ce look incroyable, mais aussi neuf autres robes du soir hors du commun qu’elle a arborées, entre 2000 et 2017. Regardez…

Toute reproduction interdite



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close