Politics

Wall Street dans le vert, les regards tournés vers la Fed



PARIS (Reuters) – La Bourse de New York a ouvert en hausse mardi à l’entame de la réunion de deux jours de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui devrait se solder par une première hausse des taux depuis 2018 alors que les prix à la production en février aux Etats-Unis ont progressé plus vite que prévu.

Dans les premiers échanges, l’indice Dow Jones gagne 288,62 points, soit 0,88%, à 33.233,86 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,94% à 4.212,64 points.

Le Nasdaq Composite prend 1,13%, soit 142,65 points, à 12.723,87.

Une heure avant l’ouverture de Wall Street, le département américain du Travail a indiqué que l’indice des prix à la production (PPI) avait augmenté de 0,8% d’un mois sur l’autre et de 10,0% en rythme annuel.

Alors que le Federal Open Market Committee (FOMC) de la Fed se réunit ce mardi et mercredi, les traders évaluent à 91% la probabilité d’une hausse de 25 points de base des taux pour contrer l’inflation. Les investisseurs s’intéressent surtout au rythme de la hausse du coût du crédit, le resserrement monétaire de la Fed étant largement intégré par les marchés.

L’indice des banques avance de 0,83% avec Bank of America et JMorgan Chase & Co qui prennent respectivement 1% et 1,4%.

Les groupes pétroliers Chevron, ExxonMobil, Occidental Petroleum et Marathon Oil abandonnent, pour leur part, de 4% à 5,1% dans le sillage d’un nouveau repli du baril de Brent et celui du brut léger américain (WTI), sur fond d’apaisement des craintes sur l’offre de brut.

Les compagnies aériennes Delta Air Lines (+9,2%), United Airlines (+10,4%) et Southwest Airlines (+7,9%) profitent, elles, du relèvement de leurs prévisions de chiffre d’affaires pour le trimestre en cours à la suite d’un redressement de la demande de voyages.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Sophie Louet)



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close