Politics

Vénus et Jupiter vont nous offrir un beau spectacle ce week-end


Ce mois-ci, le ciel nocturne nous a offert un spectacle impressionnant: l’alignement quasi parfait de quatre planètes, Jupiter, Vénus, Mars et Saturne. Mais le bouquet final aura lieu très tôt le 30 avril 2022, donnant l’illusion que Jupiter et Vénus entrent en collision. ScienceAlert a décrypté le phénomène pour nous permettre d’apprécier le spectacle comme il le faut.

Selon la NASA, les deux planètes se rapprocheront tellement qu’elles donneront l’impression, à l’œil nu, de fusionner en une seule grande masse lumineuse. En revanche, les chanceux qui possèdent un télescope pourront distinguer les deux. À l’acmé du phénomène, elles seront distantes de 0,2 degré, soit un peu moins que la distance angulaire d’une pleine Lune. Si vous avez peur de rater la collision le 30, pas de panique, elle sera à nouveau visible à l’aube du 1er mai, mais la position des deux planètes sera inversée.

Illusion d’optique

Vous vous en doutez, Jupiter et Vénus ne seront pas si proches, mais leurs orbites, vues depuis la Terre, sembleront alignées. En réalité, elles seront séparées de 690 millions de kilomètres, soit plus de quatre fois la distance Terre-Soleil. Plus tôt ce mois-ci, une autre conjonction du même type a eu lieu entre Mars et Saturne. Mais la plus impressionnante reste la «Grande conjonction» qui a eu lieu entre Jupiter et Saturne fin 2020.

Pour ne rien louper, voici quelques conseils: levez-vous avant l’aube, pour pouvoir scruter le ciel vers 5h30. Pour la direction, c’est vers l’est que ça se passe. Malheureusement, comme l’évènement coïncide avec une nouvelle Lune, il ne sera pas très visible en raison de la luminosité nocturne.

Un autre rendez-vous est aussi attendu ce week-end: une éclipse solaire partielle. C’est ce qui se produit quand la Lune passe entre nous et le Soleil. Elle permettra de voir s’obscurcir au maximum 64% du disque solaire. Malheureusement, elle ne sera pas visible depuis tous les points du globe, et vous ne pourrez en profiter directement que si vous habitez dans certaines parties de l’Antarctique et de l’Amérique du Sud. Des diffusions en direct auront tout de même lieu, comme sur la chaîne YouTube indienne de Gyaan ki gareebi.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Enfin, un autre alignement sera visible le 24 juin, et celui-ci sera d’une envergure encore plus grande puisqu’il concernera Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Neptune et Uranus –il faudra néanmoins un télescope pour voir les deux dernières. Ces alignements sont rares et ne se sont produits que trois fois depuis 2005: ne loupez pas le coche.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close