Politics

Un mystérieux squelette antique d’une femme sur un «lit de sirène» découvert


C’est une découverte fascinante que viennent tout juste de faire des archéologues près de la ville de Kozani, dans le nord de la Grèce. Ces derniers ont mis au jour une très vieille sépulture dont le corps et les ornements qui y reposent sont particulièrement intrigants.

Le squelette révélé est celui d’une femme qui aurait vécu au premier siècle avant notre ère, rapporte Science Alert. Au vu des décorations et des artefacts trouvés autour d’elle, elle aurait probablement été issue d’un milieu très riche de l’époque, et aurait même pu faire partie d’une famille royale.

Des fils d’or étaient en effet présents sur les mains de la femme, tandis que sa tête était recouverte de feuilles de laurier dorées, à l’image d’une couronne majestueuse. Et ce sont loin d’être les seuls éléments qui ont attiré l’attention des archéologues.

Le squelette antique était en effet déposé sur un lit de bronze, dont les poteaux représentaient de magnifiques sirènes envoûtantes. Un oiseau tenant un serpent dans la bouche, symbole par excellence d’Apollon, Dieu grec de la musique et de la beauté, était, quant à lui, gravé sur le lit.

Entourée de mystère

Une femme grecque particulièrement haut placée ayant vécu il y a 2.100 ans: voilà à peu près les seules informations dont disposent aujourd’hui les archéologues. Des analyses sont maintenant en cours pour déterminer son âge à sa mort et les causes de son décès.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

La région dans laquelle a été faite cette découverte est, elle aussi, entourée de mystère. Pourquoi? Parce que l’on ne sait en fait que très peu de choses sur les environs de Kozani à cette époque, si ce n’est qu’elle se trouvait près d’une ville majeure appelée Mavropigi, ajoute le média scientifique. Une ville qui abritait notamment un sanctuaire dédié à Apollon.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close