Politics

tensions entre le nouveau maire de Dakar et la présidence



Publié le :

Cela fait suite à la récente nomination par Barthélémy Dias de deux conseillers. Il s’agit de Guy Marius Sagna, leader du mouvement « Frapp / France Dégage », farouche opposant au pouvoir et de l’ancien capitaine de gendarmerie Seydina Oumar Touré, radié pour « faute lourde » en 2021 après avoir pris position dans l’affaire judiciaire visant l’opposant Ousmane Sonko, accusé de viol. Dans la majorité, on dénonce des nominations « politiques ». Mais Barthélémy Dias ne lâche rien.

Avec notre correspondante à Dakar, Charlotte Idrac

Guy Marius Sagna, conseiller en charge des affaires sociales et de la réinsertion de la ville de Dakar et Seydina Oumar Touré, conseiller technique en charge de la sécurité… ce sont des nominations qui font débat.

Un maire peut-il recruter comme bon lui semble ? Non, selon le président Macky Sall, qui a rappelé cette semaine le décret fixant les organigrammes-types dans les collectivités territoriales. C’était lors de la remise des cahiers de doléances par les syndicats. « Un maire ne peut pas faire ce qu’il veut dans une république, affirme le président Macky Sall. Ce n’est pas possible et il est soumis à la loi. S’il ne respecte pas la loi, il est démis de ses fonctions. Il est révoqué. »

Le chef de l’État n’a pas cité explicitement Barthélémy Dias, mais d’autres s’en sont chargés : « Les recrutements de Guy Marius Sagna et du capitaine Touré sont purement politiques, c’est une provocation », affirme un membre de la majorité présidentielle.

Une « discrimination », selon la mairie

Mais Barthélémy Dias persiste et signe. Il a répondu jeudi lors d’une conférence de presse :

Au service de Dakar, il n’y a pas de camp, il n’y a que les compétences et les intelligences de ceux qui veulent servir leur ville. Rien ni personne ne pourra me détourner de la mission que vous m’avez confié.

« Nous allons interpeller l’Organisation Internationale du Travail », a averti le maire de Dakar, sur la « discrimination et le harcèlement », dont sont victimes, selon lui, ses deux nouvelles recrues.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.