Politics

Starlink : le réseau d’Elon Musk obtient une nouvelle autorisation de l’Arcep



L’Arcep, régulateur français des télécoms, a annoncé jeudi 2 juin avoir attribué une nouvelle autorisation d’utilisation de fréquences au service d’accès à internet par satellite Starlink, lancé par le milliardaire Elon Musk, à la suite d’une consultation publique. “Les contributions à cette consultation publique ont notamment fait ressortir l’intérêt du service Starlink pour développer la connectivité des ‘zones blanches’ mobiles ou mal desservies par les réseaux fibrés”, a indiqué le régulateur dans un communiqué.

Saisi par les associations environnementales Priartem et Agir pour l’environnement, le Conseil d’État avait annulé début avril la décision de l’Arcep, prise début février 2021, d’octroyer deux bandes de fréquences à Starlink pour relier ses satellites à ses utilisateurs finaux français. La juridiction administrative reprochait à l’Arcep de ne pas avoir procédé “à une consultation du public” avant d’accorder ce feu vert, alors même que cette décision était “susceptible d’avoir une incidence importante sur le marché de la fourniture d’accès à internet à haut débit, et d’affecter les utilisateurs”.

Starlink permet aux habitants des zones mal desservies par les réseaux fixes et mobiles des opérateurs télécoms d’avoir accès à internet à haut débit, via des milliers de petits satellites circulant en orbite basse (principalement 550 kilomètres) autour de la Terre. Il nécessite un équipement spécifique vendu autour de 600 euros et un abonnement de près de 100 euros par mois. Le service Starlink compte pour l’instant plus de 100.000 abonnés dans le monde, selon les déclarations publiques des responsables de Starlink.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close