Sports

Slam Dunk Contest 2022 | Obi Toppin sort vainqueur d’un triste concours | NBA


Comme l’an dernier, si ce n’est pire, le « Slam Dunk Contest » 2022 n’aura clairement pas laissé un souvenir impérissable à ses spectateurs et téléspectateurs. À l’image, finalement, de toute cette soirée de concours, assez malaisante…

C’est d’abord Cole Anthony qui ouvre le bal. Après plusieurs secondes à lacer les chaussures de son père (des Timberland) et un peu d’approximation pour aller claquer son dunk, le meneur du Magic réussit son « windmill » du premier coup, alors que Greg Anthony lui tenait le ballon. Il hérite d’un 40.

C’est Juan Toscano-Anderson qui enchaîne, après avoir obtenu un autographe de Julius Erving, présent parmi les juges. Dès sa première tentative, et par-dessus Andrew Wiggins, il signe une sorte de « windmill » en s’appuyant sur son coéquipier, qui lui vaut la note de 44.

Place ensuite à Obi Toppin. Au bout de sa troisième tentative, l’intérieur des Knicks parvient à envoyer une espèce de « rider », après avoir fait passer le ballon dans son dos. Là encore, ça mérite un 44 selon le jury.

Pour terminer ce premier tour, Jalen Green se présente sur les planches. Il se permet d’abord de présenter son propre NFT à la foule, avant d’avoir besoin de… neuf tentatives (!!!) pour claquer son dunk. Ce qu’il ne réussira même pas, se contentant d’un simple « windmill » après un « alley-oop », pour mettre un terme à ce malaise, pour ne pas dire à ce calvaire…

La gêne est palpable dans la salle…

Le dernier passage de Jalen Green a jeté un froid dans le Rocket Mortgage Fieldhouse. Mais, pour sa deuxième tentative, l’arrière des Rockets se rattrape quelque peu, en plaçant probablement son dunk de la finale, dès son deuxième essai : un « rider » à 360°, pour une note de 45 !

Arrive ensuite le tour de Cole Anthony, qui ne parvient pas à valider le moindre dunk. Pire : le meneur du Magic semble se blesser au pouce sur l’une de ses trois tentatives et il obtient la note minimale (30)…

Quasiment assuré d’être en finale, Juan Toscano-Anderson se la joue tranquille dans la foulée, avec un « windmill » à 360°. Il hérite d’un 43 et se qualifie logiquement pour la suite du concours.

Quant à Obi Toppin, lui aussi presque assuré d’être en finale, il conclut ce premier tour avec une sorte de « rider » renversé, après qu’il ait envoyé la balle sur le planche. Suffisant pour récolter un 46 de la part juges, alors que l’on regrettera surtout sa finition trop en douceur…

Ce sera donc un duel Toscano-Anderson/Toppin pour déterminer le vainqueur final.

Obi Toppin titré presque par défaut…

En finale, justement, Juan Toscano-Anderson s’élance, claque un « windmill », mais on sent surtout qu’il a manqué de jus pour terminer avec le coude dans le cercle, comme Vince Carter en son temps… Il reçoit ainsi un petit 39.

Même s’il a besoin de trois tentatives pour faire mouche, Obi Toppin ne se fait pas prier pour prendre la tête du concours, grâce à un « rider » avec la planche, qui lui vaut un 45.

Puis c’est un nouveau moment de gêne qui s’ensuit, avec un Juan Toscano-Anderson qui n’est pas capable de réussir le moindre dunk, alors qu’il avait vêtu un maillot de Jason Richardson sur ses épaules… Impossible de lui offrir autre chose qu’un 30, au grand dam de Stephen Curry.

Autant dire qu’Obi Toppin avait un boulevard devant lui avant de tenter son ultime dunk, et le joueur des Knicks boucle ce triste concours avec un nouveau « rider », en prenant cette fois-ci appui sur la planche, en plein vol ! Le 47 est amplement mérité, tout comme sa victoire, à l’issue de ce « Slam Dunk Contest » pour le moins hideux.

Un an après sa défaite en finale contre Anfernee Simons, Obi Toppin obtient donc sa revanche, bien que sa performance risque de ne pas rester dans les annales.

Premier dunk

Cole Anthony – première tentative, « windmill » – 40

Juan Toscano-Anderson – première tentative, « windmill » par-dessus Andrew Wiggins – 44

Obi Toppin – troisième tentative, « behind-the-back rider » par-dessus quelqu’un – 44

Jalen Green – neuvième tentative, « windmill » après un « alley-oop » – 38

Deuxième dunk

Cole Anthony – rien – 30

Juan Toscano-Anderson – deuxième tentative, « windmill » à 360° – 43

Obi Toppin – première tentative, « rider » renversé avec la planche – 46

Jalen Green – deuxième tentative, « rider » à 360° – 45

— Juan Toscano-Anderson & Obi Toppin qualifiés.

Premier dunk

Juan Toscano-Anderson – première tentative, « windmill » – 39

Obi Toppin – troisième tentative, « rider » avec la planche – 45

Deuxième dunk

Juan Toscano-Anderson – rien – 30

Obi Toppin – « rider » en prenant appui sur la planche – 47

— Obi Toppin déclaré vainqueur.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close