Politics

privé d’électricité, le Nigeria fait face à une crise sans précédent



Publié le :

Le Nigeria est plongé dans la plus importante crise énergétique de son histoire. Depuis 48 heures, le pays le plus peuplé d’Afrique est en panne d’électricité sur toute l’étendue de son territoire. Le Nigeria n’est pas autosuffisant en électricité et les populations ont l’habitude d’utiliser des générateurs alimentés au fuel. Mais la crise récente en Ukraine a fait bondir la demande en carburant, ainsi que les prix, plongeant le pays dans une grave crise économique.

Compte tenu de la gravité de la situation, Goddy Jedy Agba, le ministre de l’Énergie nigérian, s’est exprimé mercredi 16 mars sur la crise énergétique. Plusieurs facteurs l’expliquent : d’abord, la vétusté des centrales électriques dont une partie est en panne. Ensuite, ces centrales fonctionnent au pétrole ; or, le Nigeria subit à ce titre deux difficultés selon Muhammadu Lawal, membre du bureau de la Compagnie pétrolière nationale :

« Les causes de nos problèmes sont d’une part la guerre en Ukraine, et d’autre part la vandalisation permanente de nos oléoducs. D’ordinaire, le Nigeria produit de quoi remplir 250 pétroliers par mois, mais en raison des sabotages, seuls 142 navires sont chargés. »

Aujourd’hui, le litre de carburant coûte 650 nairas, contre 250 nairas il y a seulement une semaine. La pénurie affecte toute l’économie, à tel point que les compagnies aériennes nigérianes menacent de ne plus voler. Le docteur Hamisu Ya’hu, économiste, explique : « C’est toute l’économie du pays qui est affectée, à tel point que certains États aujourd’hui ne peuvent plus payer leurs salariés. Il n’y a plus de projets de développement. Même l’Etat fédéral est en difficultés. »

Mardi, le forum des Gouverneurs, qui réunit les 36 gouverneurs des États fédéraux, a prévenu dans un communiqué du risque de se retrouver bientôt en défaut de paiement.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close