Sports

Payton Pritchard, l’invité surprise du dernier quart-temps


S’il a fini le match avec les titulaires pour valider la victoire de Boston, Marcus Smart a effectué un séjour prolongé sur le banc en dernier quart-temps du Game 1. C’est d’ailleurs lorsqu’il était sur le banc que les Celtics ont renversé le match, et si le meneur s’est transformé en « cheerleader », c’est de la faute de Payton Pritchard.

Le meneur sophomore des C’s a parfaitement joué son rôle de joker, avec 8 points, 6 rebonds, 2 passes en 16 minutes, le tout à 3/4 aux tirs dont 2/3 à 3-points.

Et cet apport de Payton Pritchard pourrait bien peser lourd dans cette série, qu’il s’agisse de gêner Stephen Curry ou Jordan Poole en défense, ou de punir les extérieurs des Warriors sur des renversements de jeu.

« C’est un sentiment incroyable d’être ici et de pouvoir jouer à ce niveau. Contre une franchise aussi forte ces dernières années. On est tous motivé par ce défi de jouer cette série et d’essayer de la remporter », a déclaré l’intéressé dans sa conférence d’après match« C’était bon pour nous de voir nos premiers tirs rentrer. C’est notre première fois en finale pour tous. Il y a évidemment un peu de nervosité mais c’était bon de voir le ballon rentrer dans le cercle. »

Bien rentrés dans leur match, les Celtics ont par contre subi un gros coup de moins bien au retour des vestiaires, quand les Warriors aiment frapper fort pour créer un écart. Repoussés à -12 au début du dernier quart, les Celtics ne se sont pas déballonnés, bien au contraire.

« Ça a commencé par la défense »

« On voulait simplement passer à notre tour à l’attaque. Ils ont placé un coup d’accélérateur en troisième quart. Mais on était confiant sur le fait qu’on pouvait partir à notre tour sur un temps fort, avec des stops défensifs et ensuite en rentrant des tirs. On les a tenus à 15 points ou quelque chose comme ça en quatrième quart [16 en fait]. Ça a commencé par la défense. »

Meilleure défense de la NBA, Boston a effectivement réussi à monter en régime dans la dernière ligne droite, avec l’ancien d’Oregon qui n’a pas hésité à rentrer dans le lard de Stephen Curry. Fidèles à leur philosophie collective, et portés par un Al Horford admirable, les C’s ont gardé leur sang-froid jusqu’au bout, infligeant un 17-0 fatal à Golden State.

« [Ime Udoka] a coaché comme d’habitude. On a fait la même chose que pendant la saison. On a réussi à se sortir de grosses séries face à Brooklyn, Milwaukee et le Heat. Et maintenant c’est Golden State. On ne change rien. On doit continuer à faire ce qu’on sait faire et lancer une attaque. Ils vont essayer de lancer leurs attaques et on doit simplement les contrôler. »

Imperturbables face au coup de chaud insensé de Stephen Curry en premier quart, les Celtics sont venus prendre le Game 1 avec autorité, et sans avoir pu compter sur un grand Jayson Tatum. De quoi se donner une marge de progression pour la suite de la série…

« Peu importe le match, c’est important de gagner. Surtout de venir ici et de s’imposer chez eux », conclut Payton Pritchard. « C’est énorme pour nous mais on se concentre déjà sur le Game 2 maintenant. On doit mettre ce premier match derrière nous et essayer d’aller chercher le deuxième aussi. »

Payton Pritchard Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2020-21 BOS 66 19 44.0 41.1 88.9 0.5 1.9 2.4 1.8 1.6 0.6 0.8 0.1 7.7
2021-22 BOS 71 14 42.9 41.2 100.0 0.5 1.4 1.9 2.0 0.9 0.4 0.6 0.1 6.2
Total   137 17 43.5 41.2 92.4 0.5 1.7 2.1 1.9 1.2 0.5 0.7 0.1 7.0



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close