Sports

OM, McCourt dit stop !


Alors que Pablo Longoria et Igor Tudor attendent encore plusieurs renforts, le propriétaire de l’Olympique de Marseille refuse de remettre la main à la poche: charge au président marseillais de vendre des joueurs.

Pablo Longoria n’a pas chômé depuis le début du mercato estival : après des débuts poussifs, le président de l’Olympique de Marseille a en effet passé la vitesse supérieure, bouclant de nombreuses arrivées grâce à Isaak Touré et Chancel Mbemba en défense centrale – en plus de Samuel Gigot – , Jonathan Clauss dans le couloir droit, Luis Suarez en attaque et Ruben Blanco dans les buts. Pour autant, Igor Tudor, recruté au pied levé pour remplacer Jorge Sampaoli, attend d’autres renforts.

En quête d’un renfort dans le couloir gauche, le technicien croate espère ainsi retrouver Darko Lazovic, qu’il a eu sous ses ordres la saison passée à Verone. Mais si le joueur est intéressé et si le club vénitien ne s’opposera pas à son départ, les Ciel et Blanc doivent composer avec la décision abrupte de Frank McCourt, le propriétaire de l’OM. Désormais, tout achat sera conditionné à une vente d’un joueur. Après avoir déboursé plus de 60 millions d’euros en prenant en compte la levée des options d’achat de Pau Lopez, Mattéo Guendouzi, Cengiz Ünder et Arkadiusz Milik, l’homme d’affaires américain a décidé de dire stop.

Malgré la perspective de disputer la Ligue des champions en septembre, Frank McCourt souhaite ainsi mettre la pression sur Pablo Longoria, à son aise pour attirer des joueurs mais à la peine lorsqu’il s’agit de vendre. Le départ de Boubacar Kamara, libre, l’a encore prouvé. Pour l’heure, la seule rentrée d’argent enregistrée par le club olympien cet été est celle apporté par la ventre de Lucas Perrin à Strasbourg, soit 1,5 million d’euro. Nemanja Radonjic et Luis Henrique ont bien quitté l’OM, mais sous la forme d’un prêt, le premier au Torino, le second à Botafogo. Quant à Duje Caleta-Car, Alvaro Gonzalez, Jordan Amavi ou Pol Lirola, que les dirigeants marseillais souhaiteraient voir partir, ils sont toujours là et l’OM peine une fois encore à leur trouver une porte de sortie.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.