Sports

Nikola Jokic ne veut pas penser aux retours de Jamal Murray et Michael Porter Jr.


Plus les jours passent, plus Jamal Murray et Michael Porter Jr. se rapprochent d’un retour à la compétition. Après bientôt 11 mois d’attente pour le meneur, victime d’une rupture d’un ligament croisé en avril 2021, contre près de 4 mois de convalescence pour l’ailier, opéré du dos en novembre 2021.

Forcément, cette perspective arrive à point nommé pour les Nuggets, actuellement classés à la 6e place de la conférence Ouest (36 victoires — 25 défaites). En grande partie grâce aux exploits de Nikola Jokic, élu MVP en 2021 et qui maintient un incroyable niveau de jeu cette saison : 25.5 points, 13.8 rebonds, 8.0 passes et 1.4 interception de moyenne (à 57% aux tirs, 36% à 3-pts et 81% aux lancers) !

Pour autant, même si Denver pourrait bientôt être de nouveau au complet à l’approche des playoffs (ou presque au complet, car Vlatko Cancar est quant à lui blessé au pied), le « Joker » ne souhaite pas s’enflammer concernant les retours prochains de Jamal Murray et Michael Porter Jr.

« Pour être tout à fait honnête, je n’y pense pas », confiait-il à ce sujet. « Je préfère qu’ils reviennent en bonne santé plutôt que de manière précipitée. C’est pour ça que je n’y pense pas. Je leur souhaite avant tout de revenir à 100%. Quant à moi, je fais juste en sorte de gagner chaque match. Et je me sens en forme. »

Retours attendus… mais pas forcément bénéfiques dans l’immédiat ?

Prudent, Nikola Jokic est probablement conscient que réintégrer Michael Porter Jr. et surtout Jamal Murray (qui porte davantage le ballon que « MPJ ») demandera un temps d’adaptation, plus ou moins conséquent. D’autant que le faire à ce stade de la saison n’est pas spécialement optimal, puisque les échéances importantes arrivent vite et que la marge d’erreur se réduit en conséquence.

Toujours est-il que, dans l’hypothèse où le duo Murray/Porter Jr. peine à retrouver de sa superbe dès son retour sur les parquets, les Nuggets possèdent au moins une certitude : celle de la solidité de leurs « role players », qui ont brillamment assuré l’intérim ces derniers mois.

« La beauté du basket réside dans le fait qu’il y aura toujours un joueur pour hausser son niveau de jeu : Monte [Morris], [Aaron Gordon], Will Barton… », notait ainsi Nikola Jokic, qui doit sans doute espérer que la présence future de ses deux lieutenants ne perturbe pas l’alchimie collective trouvée en leur absence. « Nous jouons de manière collective et quelqu’un parvient constamment à se surpasser. Nous devrions être heureux de nous trouver au-dessus des 50% de victoires, compte tenu de nos blessés. Mais je pense que nous ne devrions pas y penser non plus, car nous avons plutôt besoin de regarder vers l’avant. »

Et ce qui est sûr également, c’est que Jamal Murray (comme Michael Porter Jr.) ne manquera pas de vouloir bien faire, une fois rétabli entièrement de sa blessure contractée au printemps 2021. Dans l’espoir, notamment, de faire mieux que cette finale de conférence atteinte en 2020, dans la « bulle » d’Orlando…

« Je pense qu’il n’en peut plus d’attendre », estimait pour conclure Nikola Jokic, à propos du meneur canadien. « Il est impatient de retrouver la compétition, car c’est quelqu’un de très compétitif. Il voyage avec nous à l’extérieur, il est au contact de l’équipe et il est sur la bonne voie. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Nikola Jokic 54 33.1 56.7 36.6 80.5 2.8 10.9 13.7 8.0 3.7 1.4 0.7 2.6 25.8
Will Barton 53 32.3 44.8 37.3 80.2 0.6 4.3 4.9 3.9 1.9 0.8 0.5 1.5 15.4
Aaron Gordon 55 31.8 52.1 33.9 74.2 1.6 4.2 5.9 2.6 1.8 0.7 0.5 1.9 14.6
Monte Morris 54 30.1 48.4 39.3 85.7 0.4 2.6 3.0 4.3 1.0 0.7 0.2 1.2 12.9
Jeff Green 56 24.5 50.4 31.4 82.3 0.5 2.6 3.1 1.3 0.9 0.3 0.4 2.1 10.2
Bryn Forbes 17 20.0 45.0 42.0 89.5 0.1 0.9 1.1 1.2 0.8 0.2 0.1 1.6 10.1
Michael Porter, Jr. 9 29.4 35.9 20.8 55.6 1.0 5.6 6.6 1.9 1.3 1.1 0.2 1.8 9.9
Bones Hyland 48 18.0 36.7 34.3 87.3 0.2 2.6 2.7 2.1 1.2 0.5 0.3 2.1 8.7
Zeke Nnaji 39 16.7 54.0 48.7 61.3 1.4 2.3 3.7 0.4 0.5 0.3 0.3 1.9 6.8
Demarcus Cousins 9 13.2 31.6 26.3 70.8 1.9 4.6 6.4 1.1 2.4 0.8 0.3 2.9 6.4
Jamychal Green 47 15.0 45.7 28.4 87.7 1.0 2.7 3.7 0.9 0.9 0.7 0.4 2.3 6.3
Austin Rivers 46 21.2 41.5 34.6 69.0 0.3 1.4 1.7 1.2 0.8 0.7 0.1 1.6 6.1
Facundo Campazzo 55 20.0 37.8 32.0 80.6 0.4 1.5 1.9 3.7 1.1 1.1 0.4 2.0 5.9
P.j. Dozier 18 18.9 36.4 31.2 76.9 0.8 2.7 3.5 1.6 0.7 0.6 0.3 1.8 5.4
Vlatko Cancar 14 10.9 56.4 58.3 75.0 0.4 1.2 1.6 0.9 0.6 0.1 0.2 0.9 4.3
Markus Howard 23 5.9 36.5 42.6 92.9 0.0 0.3 0.3 0.3 0.3 0.3 0.0 0.5 3.9
Davon Reed 30 13.4 47.4 43.4 80.0 0.3 2.1 2.5 1.0 0.3 0.6 0.1 1.3 3.9
Bol Bol 14 5.8 55.6 25.0 40.0 0.3 1.1 1.4 0.4 0.3 0.1 0.1 0.3 2.4
Rayjon Tucker 3 9.8 50.0 50.0 75.0 0.3 1.0 1.3 1.3 0.0 0.3 0.0 1.0 2.0
James Ennis 3 4.6 33.3 0.0 0.0 0.3 0.3 0.7 1.0 0.3 0.0 0.0 0.3 1.3
Petr Cornelie 13 2.9 33.3 12.5 75.0 0.5 0.5 1.1 0.2 0.3 0.1 0.1 0.5 1.1
Carlik Jones 2 2.0 50.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.