Politics

Modéliste : compétences et formation



Compétences d’un modéliste

Tout le travail de la modéliste (la profession est largement féminisée) part d’une idée de vêtement, imaginée et dessinée par un ou une styliste. À charge, pour la modéliste, de matérialiser le vêtement représenté sur le croquis, tout en tenant compte des matières choisies et des techniques demandées par le styliste. Le travail de modéliste allie donc des compétences techniques de bon niveau, et un esprit créatif. D’après le dessin de départ, le travail pour réaliser un patron se fait sur table et en trois dimensions, avec une toile directement disposée sur un mannequin. Couper, draper, ajuster… Il faut avoir une bonne capacité à se repérer dans l’espace, car la modéliste travaille sur des volumes. La compétence informatique est essentielle, car le prototype sera souvent dessiné avec un logiciel de dessin, qui permet de modifier et d’ajuster le travail en cours de route. Le modélisme est aussi un travail d’équipe, avec les professionnels du stylisme, de l’échantillonnage, les opérateurs de production, etc. Un bon sens relationnel est donc demandé. De la curiosité pour les nouvelles matières, les nouvelles techniques dans le vêtement et pour la mode en général, est nécessaire. Autre compétence attendue pour le métier de modéliste, la rigueur.

>> Notre service – Trouvez la formation professionnelle qui dopera ou réorientera votre carrière grâce à notre moteur de recherche spécialisé (Commercial, Management, Gestion de projet, Langues, Santé …) et entrez en contact avec un conseiller pour vous guider dans votre choix

Formation pour devenir modéliste

Il est possible de démarrer son parcours de formation en vue de devenir modéliste dès la troisième, en ciblant le bac professionnel “Métiers de la mode-vêtements”. Après ce bac professionnel ou un bac technologique sciences et technologies du design et des arts appliqués (STD2A), il est possible d’accéder au BTS de la même filière “Métiers de la mode-vêtements”.

En trois ans après le bac, il y a le “diplôme national des métiers d’art et du design mention mode” (DNMADE), ou la licence professionnelle “Métiers de la mode”. Il est possible également de se former dans des établissements spécialisés : Formamod, MJM Graphic Design, Lisaa, Duperré Paris, ESAAT Roubaix, etc.

Rémunération d’un modéliste

La rémunération pour le métier de modéliste démarre au Smic. La rémunération peut ensuite varier d’une maison de couture à une autre, de l’expérience acquise, etc.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close