Sports

Messi répond à Mbappé – Football.fr


Dans la foulée de la belle victoire de l’Argentine face à l’Italie (3-0), mercredi, lors de la Finalissima, Lionel Messi est revenu sur les récents propos de Kylian Mbappé sur la supposée suprématie des nations européennes.

Le duel au sommet entre l’Argentine et l’Italie a tourné à la correction pour les champions d’Europe. Emmenée par Lionel Messi et Paulo Dybala, l’Albiceleste a corrigé les Italiens 3-0 lors de la Finalissima. Un succès tout sauf anodin quelques jours seulement après les déclarations de Kylian Mbappé au micro de la chaîne brésilienne TNT Sports. A en croire l’attaquant parisien, les nations sud-américaines ne sont pas au niveau des sélections européennes.

« Il y a pas mal d’équipes européennes. L’avantage qu’on a, les Européens, c’est qu’on joue toujours entre nous et on a des matches de haut niveau tout le temps, comme en Ligue des nations. Quand on arrive à la Coupe du monde, on est prêts, là où le Brésil et l’Argentine n’ont pas ce niveau-là », a-t-il expliqué, ajoutant : « En Amérique du Sud, le football n’est pas aussi avancé qu’en Europe. C’est pour ça que les dernières Coupes du monde, si vous regardez, ce sont toujours les Européens qui gagnent. »

Conscients de qui nous sommes

Les propos de l’ancien Monégasque n’ont pas manqué de faire du bruit en Amérique du Sud, notamment en Argentine. A l’issue de la rencontre, Lionel Messi en a été quitte pour répondre à son coéquipier parisien. Et à l’en croire, les sélections sud-américaines n’ont pas réellement besoin de se confronter au gratin européen. « Je ne sais pas si nous en avions besoin,. Nous sommes conscients de qui nous sommes et peu importe qui est devant (entre le foot européen et sud-américain, ndlr). Nous avons joué tous les matches de la même manière, mais c’était un bon test, car l’Italie est une grande équipe », a-t-il confié avant de revenir sur la physionomie de la rencontre.

Quelque chose de beau

« C’était un match équilibré jusqu’au premier but. C’est une grande équipe et jusqu’aux 20 premières minutes, c’était difficile pour nous de contrôler Jorginho, il jouait seul et nous n’avions pas la main sur le pressing, mais après le premier but, le jeu a complètement changé, a-t-il expliqué. Finir comme ça, avec ce bonheur, c’est quelque chose de beau. Ce groupe transmet une joie et un bonheur qui fait du bien, ça m’est arrivé toute l’année à chaque fois que je suis venu. Nous avons bien joué et nous l’avons montré une fois en plus. »

Nous continuons à grandir

« Nous continuons à grandir, c’est ce que nous recherchons, a-t-il poursuivi. Nous regardons cela au jour le jour, continuons à nous améliorer et répétons sans cesse que nous ne sommes pas les meilleurs candidats. Nous allons rivaliser avec n’importe qui. Nous avons des choses claires, mais nous devons continuer à grandir et à améliorer les choses. »



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close