Sports

Messi au Barça, pourquoi c’est une très mauvaise idée


Le président Joan Laporta a ouvert en grand la porte d’un retour au FC Barcelone pour Lionel Messi. C’est envisageable pour 2023, mais il n’est pas du tout certain que ce soit une bonne chose pour le club catalan et pour le joueur lui-même.

L’euphorie est de retour au FC Barcelone. En marge de la victoire contre le Real Madrid (1-0), dans un Clasico pas tout à fait amical disputé à Las Vegas, Joan Laporta a lâché une petite bombe en évoquant le sujet de Lionel Messi, et en ouvrant la porte à un retour en Catalogne du septuple Ballon d’Or.

« Je pense, j’espère et je désire que le chapitre de Messi au Barça ne soit pas terminé, a confié le président du Barça. Je pense que c’est de notre responsabilité que ce chapitre qui est encore ouvert, puisse avoir un moment où les choses se fassent comme elles auraient dû se faire et qu’il y ait une fin bien plus heureuse. »

Laporta explique qu’il a une sorte de dette envers Messi, qu’il doit honorer. « Est-ce que je me sens endetté vis-à-vis de Messi ? Oui, a-t-il ajouté. Moralement, comme président du Barça, j’ai fait ce que je devais faire. Mais comme président du Barça et surtout au niveau personnel, je pense que je lui suis redevable. »

On ne peut qu’être d’accord avec Laporta sur ce point précis: Messi n’a pas eu la sortie qu’il méritait au Barça. L’éternel n°10 avait suffisamment apporté à ce club pour avoir le droit de choisir sa façon de le quitter, et le fait qu’il soit parti sans recevoir une acclamation historique du Camp Nou est un crève-cœur. Qu’il ait dû s’en aller, contraint et forcé, pour des considérations économiques, est une fin indigne de l’histoire de Messi au Barça. Pour autant, ce qui serait un choix du cœur tout à fait honorable ne serait pas la meilleure idée du monde sur le plan sportif. C’est même plutôt l’inverse, et voici pourquoi.

🔵🔴 Le Barça doit passer à autre chose…

Le FC Barcelone a accusé le coup, l’été dernier, quand il lui a fallu renoncer à prolonger le contrat de Lionel Messi, le meilleur joueur de son histoire. C’était comme si, d’un coup, le club catalan baissait d’un cran dans la hiérarchie espagnole et européenne, une dégradation symbolisée par l’élimination historique subie en phase de poules de Ligue des champions. Mais depuis, le Barça a entamé un nouveau cycle, sous la houlette de Xavi, avec une génération talentueuse (Pedri, Gavi, Ansu Fati, Araujo) et des moyens retrouvés. Cet été, le recrutement est celui d’un club qui se reconstruit pour retrouver les sommets (Christensen, Kessié, Raphinha, Lewandowski et peut-être bientôt Koundé), et c’est le Barça de l’après-Messi qui est en train d’être façonné. Alors pourquoi revenir en arrière ?

🇦🇷…et Messi aussi

Lionel Messi aurait sans doute aimé terminer sa carrière au FC Barcelone, ou en tout cas finir autrement son parcours avec les Blaugranas. Mais il s’est passé ce qu’il s’est passé l’été dernier, et le septuple Ballon d’Or doit lui aussi faire le deuil de sa vie catalane. Son adaptation au Paris Saint-Germain n’a pas forcément évidente, mais l’Argentin a encore une année de contrat avec le club de la capitale où l’objectif, avec un projet renforcé par la prolongation de contrat de Kylian Mbappé, est d’aller au bout en Ligue des champions. Pour lui aussi, il n’est plus question de regarder vers le passé.

🔧 Son profil ne colle plus au 4-3-3 de Xavi

Si Messi devait revenir à Barcelone, ce serait sans doute en 2023, à la fin de son contrat avec le PSG. Il aura alors 37 ans, et si on l’imagine toujours capable de quelques coups de génie, avec son incroyable aisance technique, son profil ne collerait plus vraiment au schéma de jeu mis en place par Xavi. L’ancien milieu de terrain a renoué avec le 4-3-3 historique du Barça, et utilise généralement deux vrais ailiers percutants, avec en pointe un pur avant-centre, qui sera Lewandowski. Messi ne peut plus vraiment remplir ces deux rôles, on le voit bien au PSG où Galtier a opté pour un tout autre système, plus adapté au style de jeu actuel de l’Argentin. En parallèle, on voit que Xavi demande un gros pressing à ses attaquants, qui a porté ses fruits sur le but de Raphinha face au Real. Ce sont des efforts dont Messi n’est plus vraiment capable.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.