Sports

Magic Johnson compare les Lakers de 2022 aux Lakers de 1991 | NBA


C’est via les réseaux sociaux, et essentiellement par Twitter, que Magic Johnson commente la saison ratée des Lakers. Même s’il essaie de rester positif, il lui arrive de partager son désarroi, comme dernièrement après la défaite à Portland face à une formation affaiblie. Présent à Cleveland pour célébrer les 75 ans de la NBA, l’ancien meneur des Lakers est invité à commenter la saison de ses protégés, mais aussi et surtout leur avenir.

« Qui sommes-nous ? Quel est notre ADN ? » demande-t-il à The Undefeated. « On doit le découvrir, et une fois qu’on saura qui nous sommes et ce qu’on doit faire, il faudra le faire de manière régulière chaque soir. Comment doit-on jouer ? C’est ce qu’on doit trouver. Est-ce qu’on va rester cette équipe qui a des hauts et des bas chaque soir ? Est-ce qu’on va mettre en place une attaque et profiter de LeBron et AD ? On doit juste trouver qui nous sommes, et ce qu’il faut vraiment faire, c’est se concentrer sur la défense. »

Le match face aux Warriors comme modèle

Magic prend ainsi exemple sur la rencontre récente face aux Warriors. Les Lakers étaient tout proche de la victoire, mais ils se sont écroulés dans le « money time », incapables de verrouiller le rebond et de résister au coup de chaud de Klay Thompson. Mais pour Magic, c’est un match qui doit servir de base. « Si on joue comme ça, on peut être effrayant » a-t-il soufflé à LeBron James le soir du Super Bowl.

« Avant ce match, il y avait un problème avec le Big Three. Ils ne se trouvaient pas vraiment, mais ce n’était pas le cas pour ce match face aux Warriors. S’ils en sont capables, je vous le dis, personne ne voudra les affronter car on sait ce que donne LeBron en playoffs quand les matches sont plus importants. (…) Il reste quoi, 20 matches, 30 ? Ils ont encore du temps pour vraiment bien jouer ensemble. »

Et Magic de prendre pour exemple les Lakers de 1990/91, qui avaient atteint les Finals après des débuts poussifs, battus finalement par les Bulls, pour le premier titre de Michael Jordan.

« Je me souviens de 1991, avec un nouveau coach, Mike Dunleavy. On avait de nouveaux joueurs. On avait Sam Perkins, et Kareem avait pris sa retraite. Tout le monde disait : « C’est fini pour les Lakers ». Il a fallu attendre le dernier mois pour qu’on trouve notre jeu. On avait enfin trouvé comment jouer avec Sam, James (Worthy) et moi, et on l’avait intégré et on tournait bien. On dominait toutes les équipes censées nous battre : Golden State… On les a tous battus, puis Portland, qui avait le meilleur bilan, on les a battus pour aller en finale. Tout le monde pensait que les Blazers allaient gagner le titre comme ils avaient le meilleur bilan. Mais on a trouvé notre jeu, et on les a dominés. »

Voilà pourquoi il reste optimiste.

« On sait que cette équipe a du talent, et ils doivent désormais trouver leur jeu. Je vous le dis, ils vont poser beaucoup de problèmes aux équipes. Ils doivent juste trouver comment. Russell Westbrook doit juste être à l’aise avec la manière de jouer. On ne peut pas se préoccuper de comment on jouait auparavant, car ça ne compte plus. Il s’agit de savoir comment je peux aider l’équipe à gagner, et ce que je dois faire pour l’aider à gagner. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Lebron James 41 36.8 52.2 35.3 74.8 1.1 6.8 7.9 6.5 3.2 1.6 1.0 2.2 29.1
Anthony Davis 37 35.1 53.7 18.2 70.9 2.8 6.9 9.7 2.9 2.1 1.2 2.3 2.5 23.1
Russell Westbrook 57 34.6 43.7 29.9 66.8 1.4 6.4 7.8 7.5 4.1 1.1 0.3 3.0 18.3
Carmelo Anthony 50 26.5 43.7 39.2 82.4 0.8 3.3 4.2 1.0 0.9 0.7 0.8 2.2 13.4
Malik Monk 52 27.1 47.1 39.9 77.2 0.4 2.9 3.3 2.4 1.4 0.8 0.4 1.7 13.0
Talen Horton-tucker 42 25.9 41.0 27.3 80.0 0.6 2.7 3.4 2.7 1.5 0.9 0.6 2.5 9.5
Isaiah Thomas 4 25.2 30.8 22.7 72.7 0.2 1.8 2.0 1.5 1.2 0.0 0.5 3.0 9.2
Sekou Doumbouya 2 8.2 62.5 50.0 75.0 1.0 2.0 3.0 0.0 1.0 1.5 1.0 0.5 7.0
Avery Bradley 49 23.8 41.1 38.1 85.7 0.6 1.8 2.3 0.8 0.7 0.9 0.2 1.9 6.6
Stanley Johnson 24 22.0 48.0 31.4 67.7 0.7 2.5 3.2 1.4 0.5 0.7 0.4 2.8 6.5
Austin Reaves 39 21.3 48.8 32.6 82.1 0.6 2.1 2.6 1.3 0.5 0.3 0.3 1.4 6.2
Wayne Ellington 35 18.9 39.2 38.5 80.0 0.3 1.5 1.7 0.7 0.4 0.5 0.1 1.0 6.1
Dwight Howard 42 14.4 61.4 66.7 62.1 1.9 3.5 5.4 0.5 0.8 0.7 0.6 2.0 5.1
Deandre Jordan 31 12.9 67.0 0.0 48.0 1.6 3.9 5.5 0.4 0.6 0.3 0.8 1.6 4.2
Trevor Ariza 20 19.3 35.1 32.8 50.0 0.3 3.0 3.4 1.1 0.5 0.5 0.2 0.9 4.0
Kent Bazemore 32 14.4 33.1 35.8 76.5 0.3 1.4 1.7 0.9 0.3 0.7 0.2 1.8 3.7
Rajon Rondo 18 16.1 32.4 26.7 50.0 0.6 2.2 2.7 3.7 1.9 0.7 0.3 1.4 3.1
Mason Jones 2 4.4 25.0 0.0 50.0 0.5 0.5 1.0 0.0 0.5 0.5 0.0 0.5 2.5
Jemerrio Jones 2 7.4 66.7 0.0 0.0 1.0 0.5 1.5 0.0 0.0 0.5 0.0 1.0 2.0
Darren Collison 3 12.4 28.6 0.0 0.0 0.0 1.3 1.3 0.7 0.3 0.3 0.0 1.7 1.3
Chaundee Brown 2 10.3 14.3 0.0 0.0 0.0 1.0 1.0 0.0 0.5 0.0 0.0 0.0 1.0
Jay Huff 4 5.1 0.0 0.0 0.0 0.2 0.8 1.0 0.2 0.2 0.2 0.2 0.2 0.0



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close