Politics

Lufthansa achète 10 avions-cargos et 7 avions-passagers de Boeing



La compagnie aérienne allemande Lufthansa a annoncé, ce lundi 9 mai, l’achat de dix Boeing supplémentaires destinés au transport de marchandises ainsi que l’acquisition de sept avions de ligne 787-9 pour compenser le retard des premières livraisons du nouveau long-courrier pour passagers 777X. Concernant le transport de fret, Lufthansa a commandé, d’une part, sept appareils de la version cargo du 777X, devenant ainsi le premier client européen pour ce type d’aéronef. En attendant la livraison des premiers exemplaires, prévue pour 2027, et vu la forte demande actuelle pour le transport de marchandises, Lufthansa prévoit, d’autre part, d’ajouter à sa flotte trois Boeing 777 version cargo : deux directement commandés au constructeur et un troisième opéré jusqu’à peu par une autre compagnie mais qui va être réassigné à Lufthansa dans les semaines à venir.

Du côté des avions de passagers long-courriers, Lufthansa a commandé sept 787-9 Dreamliner afin de “combler les écarts de capacité créés par le retard de livraison” du Boeing 777X, souligne la compagnie dans un communiqué. Cet avion devait initialement être livré en 2020, mais cette date a été repoussée plusieurs fois. Réévaluant le temps nécessaire pour satisfaire aux nouvelles exigences formulées par l’agence de supervision de l’aviation aux Etats-Unis, Boeing a encore annoncé fin avril que les premières livraisons n’auraient pas lieu avant 2025.Lufthansa recevra en 2025 et 2026 les derniers 787-9 commandés, initialement destinés à d’autres compagnies, tandis que Boeing s’est engagé à livrer d’autres appareils de même type déjà commandés un peu plus en avance que prévu.

Une commande total de 5,9 milliards de dollars

Au tarif catalogue 2019, dernière année où Boeing a publié les prix indicatifs de ses avions, le 777 cargo valait 352,3 millions de dollars et le 787-9 valait 292,5 millions de dollars. Au prix évoqué lors d’une commande de Qatar Airways en janvier, la version cargo du 777X vaut environ 400 millions de dollars. La commande totale de Lufthansa vaudrait donc théoriquement environ 5,9 milliards de dollars. Le prix réel payé par les compagnies aériennes, après négociations, est toutefois généralement plus bas que le tarif catalogue. La compagnie relève dans son communiqué que les nouveaux appareils, moins gourmands en kérosène, vont lui permettre de réduire son empreinte carbone et d’améliorer ses marges.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close