L’Olympique Lyonnais a vécu une nouvelle après-midi cauchemardesque, dimanche. Le Stade Rennais est en effet venu l’emporter 4-1 au Groupama Stadium et les hommes de Bruno Genesio avaient un plan bien précis en début de match: insister dans le couloir de Léo Dubois, en grandes difficultés depuis plusieurs semaines et sifflé par ses propres supporters. Le capitaine lyonnais a d’ailleurs été sorti à la mi-temps, remplacé par Malo Gusto.

Mais l’Olympique Lyonnais se mobilise alors que se profile le choc face au FC Porto. En témoignent les mots forts de Karl Toko Ekambi dans une interview au Progrès. « Contre Porto, l’objectif est double : se qualifier pour un 12e quart de finale de Coupe d’Europe et jouer le podium de la Ligue 1. Il ne doit manquer aucun supporter pour ce match qui doit être à guichets fermés. Siffler son capitaine c’est jouer contre son camp », a-t-il confié. Un message relayé par Jean-Michel Aulas sur Twitter.

Lire aussi :Le message optimiste d’AulasGenesio enterre l’OL !Bosz, le grand n’importe quoi