Politics

Ligue des champions: Benfica sort l’Ajax et passe en quarts


Le Benfica Lisbonne, chirurgical à défaut d’avoir été spectaculaire, s’est qualifié pour les quarts finale de la Ligue des champions en allant s’imposer sur le terrain de l’Ajax, 1 à 0, mardi à la Johan-Cruyff Arena d’Amsterdam.

La formation portugaise, seulement troisième de son championnat après 26 journées, a réussi à atteindre le top-8 de la prestigieuse C1 grâce un but de l’Urugayen Darwin Nunez à la 77e minute, son quatrième cette saison en Ligue des champions.

Benfica, vainqueur de la Ligue des champions en 1961 et 1962 et cinq fois finaliste dont la dernière en 1990, n’avait plus atteint ce stade de la compétition depuis 2016.

C’est une belle réussite pour le nouvel entraîneur des Portugais Nelson Verissimo, arrivé fin décembre.

Un but entaché par les deux ratés des milieux de terrain Ryan Gravenberch et surtout du gardien camerounais André Onana qui a complètement manqué sa sortie devant le grand attaquant sud-américain de 22 ans. Ce dernier a superbement repris de la tête un coup franc indirect tiré de la droite par Alejandro Grimaldo.

Un but marqué contre le cours du jeu sur l’ensemble de la rencontre, l’Ajax ayant eu la possession du ballon 69% du temps.

Les deux équipes s’étaient quittées sur le score de 2-2 au mach aller à Lisbonne.

L'attaquant ivoirien de l'Ajax Amsterdam Sébastien Haller marque un but, refusé pour hors-jeu, face à Benfica, lors du 8e de finale retour de la Ligue des Champions, le 15 mars 2022 à la Johan Cruijff ArenA (AFP - JOHN THYS)
L’attaquant ivoirien de l’Ajax Amsterdam Sébastien Haller marque un but, refusé pour hors-jeu, face à Benfica, lors du 8e de finale retour de la Ligue des Champions, le 15 mars 2022 à la Johan Cruijff ArenA (AFP – JOHN THYS)

Ce match retour a été pauvre en occasions. Même Sébastien Haller, le Franco-ivoirien meilleur buteur de la C1 cette saison (11 buts en 7 rencontres), n’a rien pu face à l’efficacité lisboète et notamment sa défense intraitable, regroupée autour de son capitaine argentin Nicolas Otamendi et du Belge Jan Vertonghen, ancien de Tottenham et de… l’Ajax.

Les attaquants, le Brésilien Antony ou Haller, ont été transparents.

“En Ligue des champions on doit hausser notre niveau de jeu et ne pas laisser une demi occasion à l’adversaire”, a reconnu l’attaquant franco-ivoirien de l’Ajax après la rencontre. “Sur les deux matches on peut dire qu’ils ont fait une opération parfaite. On a fait beaucoup de bonnes choses et on méritait mieux mais c’est le football”.

L’Ajax, leader de son championnat, était invaincu cette saison en C1.

“C’était une ambiance très hostile face à une équipe qui joue très bien”, a déclaré le buteur du jour Darwin Nunez après la rencontre. “L’entraîneur nous a dit qu’il fallait défendre. On n’arrivait pas à sortir en contre-attaque parce qu’ils étaient bien placés. Au final, on est très heureux de cette victoire”.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close