Politics

Les États-Unis approuvent la vente potentielle de 250 chars d’assaut à la Pologne



Publié le :

Le secrétaire d’Etat américain à la Défense avait annoncé cette vente prévue à son homologue polonais lors de sa visite à Varsovie ce vendredi. La Pologne, pays frontalier de l’Ukraine, est un allié clé de Washington qui y a renforcé son soutien militaire ces dernières semaines.

Avec notre correspondante à Varsovie, Sarah Bakaloglou

« C’est l’un des contrats d’armement les plus importants de l’histoire de la Pologne » et « une nouvelle très importante pour la sécurité du pays ». C’est en ces mots que le ministre de la Défense polonais a salué l’annonce de cette vente de chars américains Abrams, qui doit encore être approuvée par le Congrès.

Mariusz Błaszczak l’a souligné : il s’agit d’un renforcement extrêmement important des capacités de défense polonaises. Un renforcement bienvenu pour Varsovie, qui avait annoncé son intention d’acquérir ces chars l’été dernier.

La Pologne, pays frontalier de l’Ukraine, est l’une des voix les plus critiques contre Moscou, la Russie étant perçue comme une grande menace pour sa sécurité. Dans le contexte actuel, Varsovie a donc souligné à plusieurs reprises que la solidarité entre alliés et la dissuasion étaient essentielles.

Un appel entendu par Washington qui a annoncé y déployer 4 700 soldats américains supplémentaires. « Ce que M. Poutine ne voulait pas, c’est une Otan plus forte sur son flanc, et c’est exactement ce qu’il va avoir », a déclaré le secrétaire d’Etat américain à la défense vendredi à Varsovie.

Par ailleurs, Varsovie se prépare à un éventuel afflux massif de réfugiés ukrainiens sur son territoire.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close