Sports

Les Celtics résistent au réveil de Kevin Durant et balaient les Nets !


Ceux qui avaient parié sur le « sweep » des Nets par les Celtics (ils ne devaient pas être nombreux…) peuvent sortir le champagne ! Jayson Tatum et les siens ont confirmé l’impression laissée sur les trois rencontres précédentes et n’ont pas gâché leur première occasion de clore la série sur le parquet des New-yorkais. Boston poursuit ainsi son parcours en playoffs là où les Nets vont devoir démarrer leur introspection.

Avec une bonne partie des regards tournés sur lui, Kevin Durant s’est montré bien plus incisif offensivement dans les premiers instants, malgré une défense des Celtics toujours bien en place sur lui. Sa bonne entame de partie, plombée par les passages catastrophiques de Nic Claxton aux lancers-francs, n’a pas empêché les Celtics, beaucoup plus propres sur la ligne de réparation, de prendre les commandes d’une partie dans laquelle… ils ne seront jamais menés. Les remplaçants Derrick White et Grant Williams ont rapidement contribué et Boston a fini en tête après un quart-temps (26-30).

Cet écart s’est creusé dans le second quart-temps avec une série de paniers inscrits par Jayson Tatum. Ce dernier se montrait aussi altruiste en trouvant à deux reprises Grant Williams, laissé tout seul dans le corner. Les Celtics ont donné le sentiment de mieux faire tourner la balle alors que les Nets s’en sont davantage remis aux exploits, à la finition ou à la création pour trouver Nic Claxton justement, de Kevin Durant. Celui-ci affichait déjà 20 points à la pause, tandis que Kyrie Irving était très effacé, mais Brooklyn était toujours mené (50-58).

Les Nets ont parfois manqué de sérieux défensif, à l’image de cet oubli de Kyrie Irving devant Jaylen Brown, servi par Marcus Smart, au moment de remettre la défense des Nets en place (56-67). Le même Marcus Smart partait en dribble avant d’envoyer Rob Williams au « alley-oop » pour son unique panier du match. Puis Jayson Tatum convertissait un panier primé en tête de raquette… avec la planche. Un bon signe pour ces Celtics qui voyaient leur jeune vedette enchaîner avec un « fadeaway » contesté puis un mouvement « up and under » devant Kevin Durant. Al Horford puis Derrick White offraient ensuite le plus gros écart en faveur des visiteurs (75-90) en toute fin de troisième quart-temps.

Semblant être au bord de l’effondrement, les Nets ont réagi grâce à l’adresse extérieure de Seth Curry, auteur quasiment à lui tout seul d’un 9-0. Plusieurs séquences d’échanges de paniers ont suivi, avec des Nets principalement dans la réaction. À cinq minutes de la fin, alors que Blake Griffin livrait un beau combat intérieur, l’utile Goran Dragic ramenait Brooklyn à une possession (99-102) avec un « reverse lay-up » en transition, puis un panier primé avec la planche pour lui aussi.

Malgré la sortie sur six fautes de Jayson Tatum à trois minutes du terme, Boston ne paniquait pas. Kevin Durant avait beau prendre le dessus sur Grant Williams avec un « runner » pour réduire l’écart à un point (108-109), Jaylen Brown lui répondait sous le cercle. « KD » manquait un tir primé et un lancer-franc décisif, avec 20 secondes à jouer, après lequel Marcus Smart partait trop facilement en contre-attaque et Al Horford scellait le sort des Nets sur une claquette.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Les Celtics, premiers qualifiés ! Alors qu’on l’imaginait comme l’une des potentielles séries les plus longues de ce premier tour, les Celtics ont sorti le coup de balai. C’était la seule équipe encore en mesure de le faire à ce stade puisque toutes les autres équipes ont perdu au moins une rencontre. Les Verts doivent désormais attendre le vainqueur de la série entre Bucks et Bulls qui tourne pour le moment en faveur des champions en titre (3-1).

Les Nets sans réponse à l’intérieur. Steve Nash a pourtant tenté plusieurs combinaisons. Il s’est rapidement passé d’Andre Drummond, après simplement quatre minutes de jeu, pour envoyer Nic Claxton, avant même de solliciter à nouveau Blake Griffin, tout en faisant encore une croix sur LaMarcus Aldridge. Les Nets ont quand même trop souvent souffert d’un manque de taille et de poids dans la raquette ainsi que sur les postes extérieurs. Résultat, Boston a encore gagné la bataille du rebond et, pour la quatrième fois dans la série, inscrit plus de points dans la raquette adverse (44 à 32).

La maladresse historique de Nic Claxton aux lancers-francs. Dès ses deux premières briques qui ont heurté le panneau, on s’est douté qu’il allait passer une soirée compliquée sur la ligne… Ça n’a pas raté. L’intérieur des Nets, par ailleurs auteur d’un bon match dans le jeu, a plombé son équipe en manquant… ses dix premiers lancers-francs. Le jeune pivot, qui tournait pourtant à 58% de réussite en saison régulière avant de sombrer en playoffs, s’est ainsi offert un honteux record détenu par un certain Shaquille O’Neal. En 2006, ce dernier avait démarré un match de playoffs avec un 0/8 sur la ligne.

TOPS/FLOPS

Kevin Durant. On ne pourra pas reprocher à l’ailier de ne pas avoir pris ses responsabilités dans cette partie. Malgré sa maladresse derrière l’arc, c’est lui qui a généré le plus de jeu pour les Nets, à la finition et à la création, alors que Kyrie Irving s’est contenté de 13 tirs tentés.

Jayson Tatum. Malgré ses pertes de balle et une sortie prématurée pour six fautes (après un contact litigieux sur Goran Dragic, son coach ayant déjà utilisé son challenge pour contester sa 5e faute, offensive, un peu plus tôt), l’ailier a signé un match très sérieux, sans forcer.

Marcus Smart. Rare double-double pour le meneur pas vraiment naturel des Celtics qui a brillé par ses qualités de « playmaking » ce soir en ne perdant qu’un seul ballon. Il a encore montré de l’assurance avec son tir à trois points.

✅ ⛔ Kyrie Irving. Où est passé le Kyrie Irving flamboyant du Game 1 ? Après avoir raté ses deux matches suivants, le meneur a signé un match surprenant en prenant très peu le jeu à son compte, préférant laisser faire Kevin Durant. Mais on en attendait peut-être un peu plus de lui sur un tel match éliminatoire, surtout avec 45 minutes de jeu.

LA SUITE

Celtics : demi-finale de conférence face aux vainqueurs de la série Bucks-Bulls.

Nets : vacances.

Nets / 112 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
K. Durant 47 13/31 3/11 10/11 1 6 7 9 4 1 4 0 -6 39 33
B. Brown 24 1/3 0/2 0/0 0 2 2 2 3 0 1 0 -7 2 3
A. Drummond 4 0/0 0/0 0/0 0 1 1 0 1 0 1 0 -3 0 0
K. Irving 45 6/13 2/3 6/6 1 4 5 5 1 0 2 2 -3 20 23
S. Curry 38 9/13 5/9 0/1 0 4 4 2 3 0 0 2 -1 23 26
B. Griffin 18 0/3 0/2 0/0 1 2 3 4 2 1 0 0 +10 0 5
N. Claxton 23 6/6 0/0 1/11 2 4 6 2 2 2 0 3 -7 13 16
G. Dragic 24 4/6 2/4 0/0 3 5 8 4 5 1 2 0 +6 10 19
P. Mills 19 2/6 1/4 0/0 0 2 2 0 2 0 0 0 -9 5 3
Total 41/81 13/35 17/29 8 30 38 28 23 5 10 7 112
Celtics / 116 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. Tatum 36 9/16 4/6 7/8 0 3 3 5 6 0 6 0 +10 29 23
A. Horford 26 5/9 3/5 0/0 2 4 6 1 4 0 1 0 +4 13 15
D. Theis 20 2/4 0/1 2/2 3 5 8 1 4 1 2 1 +5 6 13
M. Smart 37 7/16 3/7 3/4 1 4 5 11 4 0 1 0 +9 20 25
J. Brown 38 9/20 0/5 4/5 0 8 8 3 1 1 1 0 +4 22 21
G. Williams 33 5/8 4/6 0/0 0 3 3 1 3 0 1 3 +1 14 17
R. Williams III 14 1/4 0/0 1/2 4 1 5 0 4 1 1 0 -3 3 4
D. White 27 4/10 0/4 1/1 0 6 6 2 1 0 0 0 -2 9 11
P. Pritchard 9 0/2 0/1 0/0 0 1 1 2 1 0 0 0 -8 0 1
Total 42/89 14/35 18/22 10 35 45 26 28 3 13 4 116



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close