Politics

Le Sénégal de Sadio Mané se qualifie pour la Coupe du monde en venant à bout de l’Egypte


L’équipe du Sénégal célèbre le but d’Idrissa Gana Gueye, mardi 29 mars, à Dakar.

L’histoire se répète. Le 6 février dernier, Sadio Mané permettait au Sénégal de soulever la première Coupe d’Afrique des Nations de son histoire en marquant le dernier tir au but de la finale face à l’Egypte. Près de deux mois plus tard, le même Sadio Mané a guidé la meute des Lions de la Téranga vers le Qatar, en convertissant un nouveau tir au but décisif, toujours contre les Egyptiens, cette fois lors du match retour des barrages qualificatifs pour la Coupe du monde 2022.

Mercredi 29 mars, à 30 kilomètres de Dakar, il a d’abord fallu baptiser le stade Abdoulaye-Wade de Diamniadio (inauguré le 22 février 2022 lors d’un match de gala). Les 50 000 tickets avaient – évidemment – trouvé preneur. Le coup d’envoi était prévu à 17 heures (heure locale), mais à midi, ils étaient déjà des milliers à se faire entendre dans les gradins.

Quand vient l’heure de l’hymne égyptien, le chant des coéquipiers de Mohamed Salah est inaudible, recouvert par le vacarme des tribunes. Des points verts apparaissent alors sur les visages des joueurs visiteurs : ce sont des lasers pointés depuis les gradins. Le match n’a pas encore commencé, mais le ton est déjà donné. Cette soirée s’annonce électrique.

Soirée électrique

Elle le devient davantage quand le Sénégal ouvre la marque dès la 3e minute. Après un coup franc frappé par Idrissa Gueye vers le second poteau, le ballon, mal dégagé de la tête par un défenseur, atterrit dans les pieds de Boulaye Dia, qui ne se prive pas pour froisser les ficelles à bout portant.

Grâce à cette réalisation précoce, les Lions de la Téranga rattrapent ainsi leur retard concédé lors de la première manche. 1-0, c’était déjà le score au match aller en faveur de l’Egypte vendredi dernier au Caire.

Aliou Cissé, côté sénégalais, et Carlos Queiroz, côté égyptien, s’invectivent : très vite, l’arbitre doit venir calmer les deux sélectionneurs. A mesure que le match avance, les joueurs réclament des fautes et apparaissent de plus en plus nerveux. La tension des tribunes infuse le terrain.

Touché dans un contact avec son vis-à-vis Saliou Ciss d’entrée de jeu, le latéral égyptien Omar Gaber doit céder sa place sur blessure à la 36e minute. Entre-temps, son coéquipier Mahmoud Hamdy avait déjà dû quitter ses partenaires à cause d’une douleur à la cuisse. Avant la mi-temps, la moitié de la défense égyptienne se trouve déjà remaniée.

Dominateurs en première période, les Lions de la Téranga raréfient leurs occasions après la pause. Aucune des deux équipes ne parvient à inquiéter le gardien adverse. Conséquences : la prolongation devient inéluctable, comme lors de la finale de la CAN.

A la 95e, le stade Abdoulaye-Wade de Diamniadio est déjà prêt à exulter quand Sadio Mané délivre un centre idéal au second poteau vers Ismaïla Sarr. L’attaquant sénégalais a le but grand ouvert devant lui, mais il frappe du talon et le ballon revient miraculeusement sur le gardien égyptien, Mohamed El Shenawy.

Essaim de lasers

Ce « remake » de la finale de la dernière CAN se prolonge donc aux tirs au but. Une séance déroutante qui va débuter par quatre tentatives ratées (deux de chaque côté), dont celle de Mohamed Salah. Comme tous ses coéquipiers, la star égyptienne devait faire face à un essaim de lasers pointés sur ses yeux depuis les tribunes. Il a envoyé le ballon très largement au-dessus de la transversale.

Son ami et coéquipier en club à Liverpool, Sadio Mané, lui, a la vision claire pour frapper plein centre la cinquième tentative sénégalaise et délivrer ses supporteurs. Comme en 2002 et en 2018, les Lions de la Téranga vont participer à la Coupe du monde.

Le Ghana accompagnera le Sénégal au Qatar. Après avoir fait match nul 0-0 à l’aller et 1-1 au retour contre le Nigeria, les « Black Stars » ont obtenu leur ticket à la faveur du but à l’extérieur – une règle supprimée des coupes européennes, mais toujours en vigueur dans ces barrages de la Coupe du monde dans la zone Afrique.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close