Sports

Le MVP de la nuit | Giannis était pressé


Une claquette énorme, un déboulé habituel pour aller jusqu’au cercle, puis un alley-oop. Giannis Antetokounmpo a donné le ton au Game 5 en martyrisant d’entrée les Bulls dans la peinture. Trop puissant, trop mobile et tout simplement trop grand, le Grec a permis aux Bucks de signer un 12-0 au milieu du premier quart-temps pour ensuite passer une soirée très tranquille.

« Après le Game 2, on s’est dit qu’on savait ce qu’on avait à faire. L’équipe savait ce qu’il fallait faire. Il fallait jouer comme si nous étions dos au mur » raconte Giannis. « Il fallait se donner à fond, faire attention au moindre détail et s’aider les uns les autres en défense. Il fallait le faire de manière collective. »

Petite frayeur tout de même lorsqu’il est mal retombé sur sa main, au point d’être strappé. Le poignet gauche est touché, mais il a rassuré tout le monde en mettant ses deux lancers derrière, et en terminant le quart-temps sur un « strike » avec la faute. Après douze minutes, Milwaukee mène 34-18, et Giannis en est déjà à 15 points.

La suite sera du même tonneau face à des Bulls qui avaient choisi de miser essentiellement sur le 3-points (52 tirs !). Pour sa part, le « Greek Freak » a profité des prises à deux ou même à trois pour délivrer des caviars. Comme cette passe à la Jokic à l’opposé pour le 3-points de Wes Matthews. Pour le double MVP, l’absence de Khris Middleton doit être compensé par des passes, et non par des points de sa part.

« Parfois, je dois marquer plus de points, mais dans ma tête, je n’y pense pas… Je ne suis pas là à me dire : « Khris est absent, il faut que je marque 40 points ». C’est plutôt l’inverse. Si Khris n’est pas là, il faut qu’on trouve 30 à 40 points de quelqu’un d’autre. On doit donc faire circuler la balle. »

Cette nuit, Antetokounmpo termine la rencontre avec 33 points, 9 rebonds et 3 passes. Le tout à 11 sur 15 aux tirs et 11 sur 14 aux lancers-francs. Un match très propre, sans rien forcer. Au prochain tour, il va défier la meilleure défense de la NBA, Boston. Face à lui, Marcus Smart, Jaylen Brown, Jayson Tatum, Al Horford et Robert Williams. Kevin Durant s’est cassé les dents contre cette muraille, et il faudra un immense Giannis pour passer l’obstacle et continuer de rêver à un doublé.

« Maintenant place à une série différente face à une très, très bonne équipe. J’espère qu’on pourra faire la même chose » conclut le Grec, qui a appris que Middleton ne serait pas rétabli pour le début de la série prévu ce week-end.

Giannis Antetokounmpo Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2013-14 MIL 77 25 41.4 34.7 68.3 1.0 3.4 4.4 2.0 2.3 0.8 1.6 0.8 6.8
2014-15 MIL 81 31 49.1 15.9 74.1 1.2 5.5 6.7 2.6 3.1 0.9 2.1 1.1 12.7
2015-16 MIL 80 35 50.6 25.7 72.4 1.4 6.2 7.7 4.3 3.2 1.2 2.6 1.4 16.9
2016-17 MIL 80 36 52.1 27.2 77.0 1.8 7.0 8.8 5.4 3.1 1.6 2.9 1.9 22.9
2017-18 MIL 75 37 52.9 30.7 76.0 2.1 8.0 10.0 4.8 3.1 1.5 3.0 1.4 26.9
2018-19 MIL 72 33 57.8 25.6 72.9 2.2 10.3 12.5 5.9 3.2 1.3 3.7 1.5 27.7
2019-20 MIL 63 30 55.3 30.4 63.3 2.2 11.4 13.6 5.6 3.1 1.0 3.7 1.1 29.5
2020-21 MIL 61 33 56.9 30.3 68.5 1.6 9.4 11.0 5.9 2.8 1.2 3.4 1.2 28.2
2021-22 MIL 67 33 55.3 29.3 72.2 2.0 9.6 11.6 5.8 3.2 1.1 3.3 1.4 29.9
Total   656 33 53.5 28.8 71.8 1.7 7.7 9.4 4.6 3.0 1.2 2.9 1.3 21.8



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close