Politics

Le Japon interdit les exportations de produits de luxe vers la Russie



par Kantaro Komiya

TOKYO (Reuters) – Le Japon interdira à partir du 5 avril l’exportation vers la Russie de voitures de luxe et autres produits haut de gamme dans le cadre d’un nouveau paquet de sanctions en réponse à l’invasion de l’Ukraine, a déclaré mardi le ministère japonais de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie.

La nouvelle liste de produits interdits à l’exportation comprend 19 catégories, des voitures d’une valeur supérieure à 6 millions de yens (environ 44.000 euros) aux bijoux, montres, cosmétiques, alcools et objets d’art d’un prix supérieur à 40.000 yens, a précisé le ministère dans un communiqué.

Les moteurs de bateaux d’une valeur supérieure à 1,3 million de yens, les motos d’une valeur supérieure à 600.000 yens et les pianos à queue d’une valeur supérieure à 200.000 yens seront également concernés.

Le Japon a déjà interdit l’exportation vers la Russie de produits de haute technologie tels que les semi-conducteurs, les capteurs et les équipements de communication. Il a également gelé les avoirs de plus de 100 personnes et entités russes.

Les nouvelles mesures porteront le nombre total de produits figurant sur la liste noire japonaise à environ 310, a déclaré un responsable du ministère.

Le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, a également annoncé son intention de révoquer la “clause de la nation la plus favorisée” dont bénéficie la Russie, ce qui pourrait entraîner une hausse des droits de douane sur ses importations.

Le pays souligne toutefois l’importance stratégique des projets pétroliers et gaziers dans l’est de la Russie, dans lesquels le gouvernement et des entreprises japonaises détiennent des participations.

(Reportage Kantaro Komiya; version française Dagmarah Mackos, édité par Jean-Stéphane Brosse)



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.