Politics

Le Dévoluy, un territoire qui émerveille celui qui s’y aventure


Aux portes de la lavande et des glaciers

En plus de ses massifs, de ses parcs naturels et de son patrimoine préservé, la région des Hautes-Alpes dispose de nombreuses stations de ski. Celle du Dévoluy est à différencier des autres, par son côté sauvage. Sa géologie unique lui a valu le surnom de «Petites Dolomites».

Crédit photo: OT Le Dévoluy 2020 BD.

Situé entre 1.500 et 2.500 mètres d’altitude, ce beau domaine skiable est en fait composé de deux stations, Superdévoluy et La Joue du Loup, créées respectivement en 1966 et 1976. «Massif caché des Alpes du sud, entre Vercors et Ecrins, aux portes de la lavande et des glaciers, Le Dévoluy émerveille celui qui s’aventure à le traverser», s’ébahit l’équipe de ce territoire nordique, entre forêts et alpages.

Que l’on soit sur la Tête de Claudel (2.563 mètres), le Pic de Bure (2.709 mètres), le Grand Ferrand (2.758 mètres) ou la Grande Tête de l’Obiou (2.789 mètres), le lieu offre un panorama incroyable sur des monts exceptionnels comme le Ventoux, le massif de la Chartreuse ou même le Mont-Blanc. Le tout à seulement 2h30 de Marseille et Lyon.

Crédit photo: Arzur Michael Photographie 2021 BD.

Préserver une flore exceptionnelle

Un territoire rural, plein de caractère et d’authenticité, qui sait vivre au rythme des saisons. Cet hiver, les 53 pistes de ski alpin, les 17 kilomètres d’itinéraires de ski de fond et les 20 kilomètres de sentiers multi-activités sont prêts à accueillir les visiteurs qui profiteront de ce massif préservé, dont plus de la moitié est inscrit au patrimoine Natura 2000.

Les inventaires du réseau Natura 2000, qui rassemble des sites naturels, ont révélé une faune très riche et une flore exceptionnelle. 25% des végétaux alpins recensés en France peuvent se retrouver dans Le Dévoluy. Cette diversité végétale importante est très protégée par le domaine, qui s’est engagé dans des démarches éco-responsables, avec par exemple la signature de la charte «O déchet plastique».

Crédit photo: Agence Kros Remi Fabregue.

Si la nature et le ski alpin font partie des attraits du massif, Le Dévoluy se distingue également par de nombreuses activités insolites. Entre la via souterrata (une via ferrata souterraine) et le snowkite (du ski ou du snowboard à voile), le domaine propose aussi du yoga, de la sophrologie ou des espaces de spa et de développement personnel. Des activités qui expliquent pourquoi Le Dévoluy est considérée comme une terre de bien-être.

Crédit photo: OT Le Dévoluy 2020.

Le territoire des brebis et des éleveurs

Mais Le Dévoluy est un territoire rural avant tout. Le massif compte 45 éleveurs d’ovins et de bovins et rassemble près de 20.000 brebis, vingt fois plus que le nombre d’habitants sur l’ensemble du Dévoluy. Lors des randonnées estivales, les promeneurs côtoient les troupeaux et les bergers. D’ailleurs certains éleveurs ouvrent même les portes de leur exploitation pour faire partager leur travail au quotidien.

Crédit photo: OT Le Dévoluy.

Au sein du massif, les vacanciers hivernaux peuvent faire une halte, entre deux descentes de piste, chez Flouka, producteur de brebis mérinos, une des espèces de mouton les plus anciennes au monde. La ferme produit depuis 2017 de la laine mérinos, ultra fine, qui est utilisée depuis le Moyen-Âge. Durant trois heures, les skieurs pourront nourrir les bêtes avec les éleveurs et participeront aux soins des animaux. De quoi garder des souvenirs inoubliables.

Réservez votre séjour au Dévoluy en cliquant ICI

Crédit photo Superdévoluy Pic de Bure nuit: OT Le Dévoluy 2020 BD.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.