Politics

Le Covid-19 recule (presque) partout, le guide de votre déclaration de revenus… Le flash éco du jour



Le chiffre du jour : 824,4. C’est le nombre de contaminations au virus de la Covid-19 pour 100.000 habitants en France entre le 16 et le 22 avril. Un taux d’incidence en baisse de 34% par rapport à la semaine précédente. L’indicateur excédait encore les 1.200 cas positifs pour 100.000 durant la première quinzaine du mois d’avril. Le virus recule quasiment partout : de -45,2% dans les Deux-Sèvres, où 714,1 nouveaux cas positifs pour 100.000 ont été recensés, mais aussi à Paris, où le taux d’incidence a baissé de 37,3%. Mais attention à ne pas sauter de joie trop vite, car en Martinique, où le pic du dernier rebond avait été franchi début mars, les contaminations ont à nouveau progressé de 17,3%. 534,1 nouveaux cas pour 100.000 habitants y ont été enregistrés en une semaine.

Le coup de gueule du jour pourrait être poussé par les partenaires européens de la France concernant sa dette publique. Depuis 5 ans, elle s’est accrue de 600 milliards d’euros, la crise sanitaire pesant à elle seule pour 140 milliards d’euros dans l’addition. Plus que son accroissement, c’est sa trajectoire qui inquiète. En février, la Cour des comptes s’alarmait des difficultés à la stabiliser à 117% du PIB d’ici à 2027. Pour y parvenir, il faudrait réaliser au moins 9 milliards d’euros d’économies par an. Pas franchement le projet du président Macron. C’est pourtant ce qu’attendent de l’Hexagone les pays du Nord de l’Europe comme les Pays-Bas ou l’Allemagne. Car de trop grandes disparités d’endettement entre pays de la zone euro pourraient conduire à terme à sa dislocation. C’est le sombre présage qu’a formulé à Capital l’ancien rapporteur de la Cour des comptes, François Ecalle.

L’info pratique Capital concerne votre déclaration de revenus. Si la plupart des données nécessaires sont déjà pré-remplies par le fisc, certaines peuvent manquer à l’appel et vous coûter cher. Changement de situation personnelle ou revenus défiscalisés non pris en compte, oubli d’une option pour un mode d’imposition plus avantageux… En ligne ou avec le formulaire papier, votre attention est requise car toutes ces informations pèsent dans le calcul de votre impôt. Et pour baisser la fiscalité sur vos revenus de 2022, c’est dès aujourd’hui qu’il faut agir. Mais comment faire les bons choix et optimiser l’imposition de ces revenus ? Toutes les réponses à vos questions sont à retrouver dans le “Grand rendez-vous de l’épargne” (Capital /Radio Patrimoine) spécial déclaration de revenus.

Et on termine avec un chiffre étonnant, publié par le ministère de l’Intérieur. Celui du nombre de procès-verbaux établis, depuis 2010, pour des excès de vitesse compris entre 1 et 5 km/h. Et le constat est clair : ces petits dépassements représentent 58%, soit près de 6 PV sur 10. Une information dont se sont rapidement emparées les associations d’automobilistes. Ces dernières déplorent ce nombre excessif, d’autant que ces excès sont, selon eux, involontaires et rarement accidentogènes.

> Réécoutez et abonnez-vous à ce podcast sur vos plateformes favorites (Spotify, Deezer, Apple Podcasts, Google Podcasts, Soundcloud…) ainsi que sur les enceintes connectées Google Home, Amazon Echo et Apple HomePod.

> La saga des marques, 21 millions (sur les cryptomonnaies)… retrouvez tous les podcasts de Capital et de Prisma dans notre espace dédié.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close