Politics

l’Atlético se qualifie face à Manchester United (1-0), Benfica face à l’Ajax Amsterdam (1-0)


L’arrière gauche de l’Atlético Madrid, Renan Lodi, fait une tête face à Diogo Dalot de Manchester United (à gauche) et marque l’unique but de son équipe lors du huitième de finale retour de Ligue des champions, mardi 15 mars 2022.

L’Atlético Madrid d’Antoine Griezmann s’est imposé mardi sur la pelouse de Manchester United (1-0) en huitièmes de finale de la Ligue des champions après un nul à l’aller (1-1), se qualifiant ainsi pour les quarts de finale, en même temps que le Benfica Lisbonne, qui a éliminé l’Ajax Amsterdam avec une victoire 1-0 après un match nul à l’aller (2-2).

Face à des Red Devils ayant confirmé leur difficulté à capitaliser sur leurs temps forts, l’Atlético aura appliqué des recettes vieilles comme l’arrivée de Diego Simeone sur le banc, il y a onze ans, avec une organisation défensive sans faille, une combativité de tous les instants, mais aussi une vraie audace dans les projections vers l’avant.

La meilleure preuve en est le but, sur un centre dosé d’Antoine Griezmann, de Renan Lodi, laissé seul au deuxième poteau alors que cinq joueurs espagnols étaient dans la surface adverse, et dont la tête piquée a trouvé les filets mancuniens juste avant la mi-temps (1-0, 41e).

Manque de réalisme

Toutefois, ce n’est pas tant du fait de ses manquements défensifs que Manchester United a perdu ce match retour, ni des défaillances individuelles d’un Scott McTominay transparent ou d’un Cristiano Ronaldo jamais vraiment dangereux, mais bien de son manque de réalisme, les Red Devils échouant à concrétiser plusieurs belles actions.

Dès la 13e minute, sur l’un des rares enchaînements fluides et dans le bon tempo de Manchester United, Anthony Elanga a été trouvé à trois mètres du but par Bruno Fernandes, mais sa reprise à bout portant a été repoussée par le visage de Jan Oblak, à qui la qualification doit beaucoup. Le gardien slovène a ainsi également été irréprochable sur une frappe flottante de Fernandes, juste avant la pause (45e+2) et sur une tête de Raphaël Varane qu’il a sortie de sa lucarne (77e).

La qualification en Ligue des champions la saison prochaine via le championnat étant très compromise, Manchester United lui a donc peut-être dit adieu pour deux ans, ce soir. Egalement éliminés en Coupe d’Angleterre, les Red Devils vont terminer la saison sans trophée, avec un chantier énorme à tous les étages pour redevenir compétitifs au plus haut niveau.

Benfica crée la surprise

Dans l’autre rencontre de la soirée, un Benfica Lisbonne chirurgical à défaut d’avoir été spectaculaire s’est qualifié pour les quarts en s’imposant sur le terrain de l’Ajax, 1 à 0, à la Johan-Cruyff Arena d’Amsterdam.

Le club portugais, seulement troisième de son championnat après vingt-six journées, a réussi à atteindre le top 8 de la prestigieuse Ligue des champions grâce un but de l’Urugayen Darwin Nunez à la 77minute, son quatrième cette saison en Ligue des champions.

Benfica, vainqueur de la Ligue des champions en 1961 et 1962 et cinq fois finaliste dont la dernière en 1990, n’avait plus atteint ce stade de la compétition depuis 2016.

C’est une belle réussite pour le nouvel entraîneur des Portugais Nelson Verissimo, arrivé fin décembre, même si cette victoire ne reflète que mal le cours d’une rencontre durant laquelle l’Ajax, leader de son championnat et invaincu cette saison en Ligue des champions, a eu la possession du ballon 69 % du temps.

Le Benfica Lisbonne et l’Atlético Madrid s’envolent donc pour les quarts de finale, où ils retrouveront Liverpool, le Bayern Munich, le Real Madrid et Manchester City, qui se sont qualifiés la semaine dernière. Les deux dernières places à prendre se disputeront ce mercredi soir entre Lille et Chelsea (2-0 pour les Blues à l’aller) et la Juventus Turin et Villarreal (1-1).

Le Monde avec AFP



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close