Politics

l’armée ukrainienne s’attend à « des semaines extrêmement difficiles », Antonio Guterres se rend à Boutcha, Irpine et Borodianka


https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png
https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png
30
La situation en carte
Agrandir

Le contexte

Live animé par Clémence Apetogbor

  • Les forces russes, qui intensifient depuis deux semaines leur offensive sur le Donbass, ont annoncé, mercredi, avoir effectué des frappes aériennes sur 59 cibles ukrainiennes. En parallèle, l’armée ukrainienne a reconnu de menues avancées russes dans la région de Kharkiv (où trois personnes ont péri et quinze ont été blessées dans des bombardements) au nord et dans le Donbass à l’est.
  • A Marioupol, le commandant de la 36brigade des marines a lancé un nouvel appel à l’aide, affirmant que se trouvaient avec lui, barricadés dans le complexe métallurgique d’Azovstal, 600 soldats blessés et des centaines de civils. A Kherson, ville occupée depuis le début de l’invasion, des manifestations ont été dispersées sans ménagement.
  • Vladimir Poutine a de nouveau mis en garde contre toute intervention extérieure, promettant une riposte « rapide et foudroyante ». Moscou s’efforce en attendant de cibler l’aide militaire occidentale, ainsi que les ponts et voies ferrées en Ukraine servant à l’acheminer.
  • Le Royaume-Uni a appelé, mercredi, les alliés de l’Ukraine à faire preuve de « courage » en augmentant leur aide militaire, arguant que la guerre en Ukraine était « notre guerre » et la victoire de Kiev un « impératif stratégique pour nous tous ».
  • L’Union européenne a accusé la Russie de « chantage » après qu’elle a cessé la livraison de gaz à la Pologne et à la Bulgarie.
  • Antonio Guterres arrive, jeudi, en Ukraine en provenance de Moscou, où il a plaidé auprès de Vladimir Poutine pour un cessez-le-feu. Le secrétaire général de l’ONU s’est également dit « préoccupé par les rapports répétés faisant état de possibles crimes de guerre », jugeant qu’ils « requièrent une enquête indépendante ».
  • Les députés canadiens ont adopté une motion condamnant les « actes de génocide contre le peuple ukrainien » menés par la Russie et affirmant qu’il existe « des preuves claires et abondantes de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité systématiques et massifs ».

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Décryptages. Transnistrie : pourquoi la guerre en Ukraine suscite l’inquiétude pour ce territoire de Moldavie

Tribune. « Transformer les crises successives en opportunités pour l’Europe »

Décryptages. L’envoi d’armes lourdes à l’Ukraine, un nouveau tournant dans la guerre

Analyse. Avec la guerre en Ukraine, l’olympisme oscille entre realpolitik et hypocrisie

Décryptages. Guerre en Ukraine : comment réagirait la France si la Russie cessait de livrer du gaz ?

Rencontre. Ludmila Oulitskaïa, écrivaine russe : « Et, finalement, oui, Poutine peut annuler l’histoire et en fabriquer une autre »

Cartes. Jour après jour, la guerre en Ukraine en cartes

Vous pouvez retrouver notre live d’hier sur ce lien.

« Pourquoi ma question n’est pas publiée ? » : comment « Le Monde » gère les contributions dans les suivis en direct



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close