Sports

L’Argentine déjà sur le toit du monde


L’Argentine a battu l’Italie ce mercredi à Wembley, dans le cadre de la Finalissima ou Coupe intercontinentale des nations (3-0).

Le champion d’Europe est décidément bien malade. Après avoir raté son rendez-vous avec la Coupe du monde 2022, évincé en barrage par la Macédoine du Nord, l’Italie avait l’occasion, par le biais de ce match de gala contre l’Argentine, de renouer avec la gagne et le prestige. Peine perdue. L’Albiceleste s’offrant ce mercredi soir à Wembley la Finalissima. Ou la troisième édition de la Coupe intercontinentale des nations, précédemment disputée en 1985 et 1993.

Le premier volet de cette confrontation entre le patron du Vieux continent et le lauréat de la Copa America avait vu l’équipe de France de Rocheteau triompher de l’Uruguay (2-0). La seconde, déjà, avait consacré l’Argentine aux dépens du Danemark (1-1, 5 tab à 4). A l’époque, les Maradona et Batistuta avaient œuvré pour la victoire des leurs. Ce mercredi, cet honneur est revenu notamment aux Messi et Di Maria.

Di Maria inspiré

Très en jambes pour l’occasion, le premier nommé a offert sur un plateau l’ouverture du score à Lautaro Martinez (1-0, 28e). Le deuxième, également apparu à son avantage ce soir, s’est fendu pour sa part d’un joli piqué pour assurer le break (2-0, 45e+1). En toute fin de match, Dybala a encore fait des misères à Donnarumma et ses partenaires (3-0, 90e+4). Cruel, pour la dernière sélection du géant transalpin Chiellini… L’Albiceleste de son côté peut savourer et lorgner le Qatar avec gourmandise.

 





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close