Politics

la situation s’améliore de jour en jour


La forêt presque décimée sur la commune de Pyla-sur-Mer, à proximité de La Teste-de-Buch, le 23 juillet 2022.

La situation continue à s’améliorer sur le front des deux importants feux de forêt qui frappent la Gironde depuis près de deux semaines, même si celui qui a consumé 13 800 hectares à Landiras, dans le sud du département, n’est toujours pas fixé, a indiqué dimanche 24 juillet la préfecture.

« Les températures supérieures à 35 °C [dimanche] ont provoqué l’apparition de fumerolles et de départs de feu dans la zone brûlée qui ont été traités par les 1 200 sapeurs-pompiers et les moyens aériens toujours mobilisés sur le terrain », soit deux Canadairs et deux hélicoptères d’attaque feux de forêt, a expliqué la préfecture dans un communiqué.

Lire aussi : Les dégâts des immenses incendies en Gironde en images : l’avant et l’après

« Ces phénomènes devraient diminuer [lundi] avec la baisse annoncée des températures », a-t-elle ajouté. Les reprises de feu ont été entraînées par « la chaleur, le vent et la baisse de l’hygrométrie » (humidité), ont précisé les pompiers de Gironde.

36 000 personnes évacuées

Ils n’ont fait aucune victime mais ont contraint plus de 36 000 personnes à quitter leur logement, dont 6 000 vacanciers évacués des cinq campings de la dune du Pilat qui ont ensuite été détruits par les flammes.

La grande majorité de ces déplacés ont pu rentrer chez eux ces derniers jours mais quelques milliers de personnes évacuées du secteur de Landiras n’ont pas encore pu le faire. « Aucune nouvelle autorisation n’a pu être accordée [dimanche] pour permettre aux personnes évacuées de réintégrer leur logement. Les autorités continuent d’étudier la situation secteur par secteur », a assuré la préfecture.

Lire aussi : Incendies en Gironde : plus de 10 000 personnes supplémentaires autorisées à rentrer chez elles

Depuis samedi, l’incendie de La Teste-de-Buch est considéré par les autorités comme « fixé », contrairement à celui de Landiras qui reste toutefois « contenu ». A La Teste, le site touristique de la dune du Pilat est toujours inaccessible, selon la préfecture.

La préfète de Gironde Fabienne Buccio doit réunir lundi les élus et les acteurs économiques des deux zones sinistrées pour « préparer la sortie de crise sur le plan économique ».

Le Monde avec AFP



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.