Sports

La Coupe des villes de foire, la Coupe d’Europe oubliée


Golazo, le podcast de Sports.fr, revient sur l’histoire de la Coupe des villes de foires, qui est clairement l’ancêtre de la Coupe de l’UEFA (puis de la Ligue Europa).

La Coupe des villes de foires est comme effacée des livres d’histoire du football. Du moins, c’est le cas en France ! Cette compétition était la grande coupe d’Europe des années 50 et 60 aux côtés de la Coupe des clubs champions (devenue la Ligue des champions). L’UEFA a récupéré l’organisation de la Coupe des villes de foires en 1971 et l’a rebaptisée en Coupe de l’UEFA, sans tenir compte du palmarès existant…

Après la Deuxième Guerre mondiale, la Fifa avait proposé à l’UEFA de créer la Coupe des villes de foire, afin d’opposer les villes les plus puissantes du Vieux Continent (Lyon a été la première ville française à participer). L’UEFA a finalement lancé la Coupe des clubs champions, imaginée par le journal L’Equipe, en 1955, et des dirigeants de la Fifa ont quand même créé la Coupe des villes de foire.

Le fiasco du football français

D’abord sur invitations, la Coupe des villes de foire a ensuite accueilli les meilleurs clubs ne participant pas à la Coupe des clubs champions et à la Coupe des vainqueurs de coupe. Le FC Barcelone (à 3 reprises) puis les clubs anglais (Leeds, Newcastle et Arsenal) ont dominé cette compétition de haut niveau.

La Coupe de l’UEFA est sans aucun doute la suite de la Coupe des villes mais cette dernière a rapidement été oubliée en France. Tout simplement parce qu’aucun club français ne s’est jamais hissé dans le dernier carré de cette compétition. A l’exception de Strasbourg en 1964, l’OL, le Racing de Paris, l’OM et surtout Bordeaux tombaient tous au premier ou deuxième tour. On vous raconte ça dans le nouvel épisode de notre podcast Golazo.

Lire aussi :Pourquoi y a-t-il autant de clubs à Londres ?La grande (et sombre) histoire du Real Madrid

 



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.