Politics

la Biélorussie, bientôt en renfort des troupes russes ?



Publié le :

Et si la Biélorussie lançait des attaques sur l’Ukraine depuis son sol ? C’est ce que redoute le ministère ukrainien de la Défense. Il parle d’une « activité importante » à la frontière. Mardi, le président biélorusse Alexandre Loukachenko avait en effet ordonné le déploiement de forces supplémentaires dans le sud de la Biélorussie, mais tout en jurant que son pays ne participerait pas à cette offensive russe.

Des troupes biélorusses se regroupent à la frontière avec l’Ukraine, des avions survolent la zone, affirme le ministère ukrainien de la Défense. Les services des renseignements auraient observé des convois de véhicules avec à leur bord des vivres et des munitions.

À suivre aussi : notre direct du jour sur les combats en Ukraine

Cela fait craindre que la Biélorussie entre pleinement dans cette guerre et vienne en renfort des soldats russes. Le ministère de la Défense l’affirme dans un communiqué sur Facebook: déjà depuis le début de l’invasion, des missiles sont lancés « systématiquement » depuis le territoire biélorusse contre des cibles militaires et civiles en Ukraine. Des soldats russes y sont en effet déployés depuis plusieurs semaines, officiellement pour des « exercices ».

Loukachenko assure ne pas prendre part à l’offensive en Ukraine

La Biélorussie assure de son côté qu’aucun de ses militaires ne participe à cette offensive menée depuis son sol. « Ce n’est pas notre tâche », a affirmé Alexandre Loukachenko qui dirige le pays d’une main de fer depuis 1994. 

Le président biélorusse confirme toutefois avoir ordonné le déploiement de soldats et d’avions supplémentaires dans le sud, à Gomel, Baranovitchi et Lounints, à la frontière avec l’Ukraine.  Il a prôné le déploiement de « cinq groupes tactiques de bataillon pour protéger cette direction » Sud, ces groupes comprenant généralement des centaines de soldats, équipés des véhicules blindés et des armes d’artillerie.

Des forces supplémentaires à la frontière avec la Pologne

Il a également prôné le déploiement des forces supplémentaires à la frontière avec la Pologne, dans l’Ouest, pour protéger la Biélorussie d’une éventuelle attaque de l’Otan: « Il ne faut en aucun cas permettre une invasion des forces de l’Otan sur le territoire biélorusse ni leur moindre opération sur notre territoire », a souligné Alexandre Loukachenko.

Il a précisé avoir demandé au président russe Vladimir Poutine une livraison supplémentaire des systèmes antiaériens russes S-400, qui sont déjà déployés dans la région de Gomel (sud), pour les installer à la frontière ouest de la Biélorussie.

Depuis son exil en Lituanie, la cheffe de l’opposition biélorusse, Svetlana Tikhanovskaïa, a appelé les soldats de son pays à refuser de participer à la guerre et à être aux côtés des Ukrainiens.

►À écouter: Guerre en Ukraine: les forces russes se heurtent à une résistance farouche des Ukrainiens



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.