Sports

Kristaps Porzingis gâche la soirée spéciale de LeBron James


Indirectement liés depuis l’été dernier, et ce fameux échange impliquant Russell Westbrook, Kyle Kuzma, Kentavious Caldwell-Pope ou encore Montrezl Harrell, Wizards et Lakers se retrouvaient cette nuit dans la capitale américaine, alors que LeBron James était sous le feu des projecteurs.

Toutes les deux en « back-to-back », ces équipes hors du Top 8 et dans le négatif se sont livrées un duel loin d’être emballant, en raison de défenses aux abonnés absents. Mais cette affiche a au moins eu le mérite d’être serrée dans le « money-time » et, à l’arrivée, c’est finalement Washington qui a pris le dessus sur Los Angeles (127-119).

Dans le sillage d’un super Kristaps Porzingis (27 points), décisif dans le dernier quart-temps (16 points, sur les 34 de son équipe), les Wizards ont trouvé les ressources nécessaires pour remonter leur retard de 16 unités et renverser ces Lakers, emmenés par un très bon LeBron James (38 points, 10 rebonds, 6 passes) et un Russell Westbrook convaincant (22 points, 10 rebonds, 8 passes).

Malgré cette nouvelle défaite assez inquiétante, LeBron James en a en tout cas profité pour dépasser comme attendu Karl Malone au classement des meilleurs marqueurs de l’histoire. Prochaine cible pour lui : Kareem Abdul-Jabbar, très probablement la saison prochaine…

CE QU’IL FAUT RETENIR

LeBron James dépasse Karl Malone. Il ne lui manquait que 19 points pour passer devant Malone au classement des meilleurs marqueurs de l’histoire et James n’a mis que 15 minutes à y parvenir. En plein milieu du second quart-temps, le « King » (36 947 points) s’est ainsi installé à la deuxième place de cette prestigieuse liste, derrière Kareem Abdul-Jabbar (38 387 points), grâce à un « layup ». Ensuite, le match s’est arrêté momentanément pour que le public de la Capital One Arena applaudisse l’ailier des Lakers, alors en route vers un nouveau carton individuel, mais aussi vers un nouvel effondrement collectif.

Kristaps Porzingis, héros de la fin de match. Discret pendant trois quarts-temps (11 points, à 3/10 aux tirs), le Letton avait gardé le meilleur pour le dernier acte. Au point de réussir tout simplement son plus beau match sous la tunique des Wizards, en seulement 26 minutes. Longtemps handicapé par les fautes, Porzingis a su tirer profit du « small-ball » des Lakers, couplé au manque d’ajustement de Frank Vogel, pour accumuler les paniers dans les douze dernières minutes. Face à des joueurs à chaque fois plus petits que lui, « K.P. » s’est donc baladé, récitant ses gammes à mi-distance et près du cercle, avec une réussite insolente.

Quand Los Angeles se troue. Auteurs d’un démarrage canon (32-16 après dix minutes), les Lakers semblaient bien partis pour vivre une soirée tranquille, à Washington. Sauf que, même contre un adversaire limité (Kyle Kuzma ne jouait pas, idem pour Bradley Beal) cette équipe ne se montre jamais sereine. Ainsi, les coéquipiers de LeBron James se sont laissés endormir par les Wizards, notamment défensivement, et leur avance de 16 points a fondu comme neige au soleil, alors que pertes de balle et fautes s’enchaînaient en parallèle. Débouchant au final sur ce quatrième quart-temps atroce, sur lequel a donc régné Kristaps Porzingis.

LES TOPS/FLOPS

Russell Westbrook. Pour son retour à Washington, où il a pour le moins brillé la saison dernière, le « Brodie » s’est une fois de plus avéré précieux pour les Lakers. Au bord du triple-double, il a proposé une performance dans la lignée de celle de vendredi soir à Toronto, où il a été vital pour arracher un succès en prolongation. Agressif en attaque et actif dans tous les aspects du jeu, malgré des lacunes défensives toujours évidentes, Westbrook a encore assuré dans son rôle de lieutenant de LeBron James, ne forçant que très peu au shoot (10/15), pour compenser ses 5 pertes de balle. « Back-to-back » rassurant et encourageant, donc.

Le collectif de Washington. Avant que Kristaps Porzingis ne tire son épingle du jeu dans le dernier quart-temps, les Wizards ont longtemps pu compter sur l’apport déterminant de plusieurs de leurs joueurs, afin d’éviter que les Lakers ne se détachent véritablement au tableau d’affichage. Tant Kentavious Caldwell-Pope (18 points, 10 rebonds) que Tomas Satoransky (16 points, 6 passes) ou Daniel Gafford (17 points, 6 rebonds), Deni Avdija (17 points) voire Corey Kispert (13 points). Sans Bradley Beal ni Kyle Kuzma, ils ont tous su profiter de la défense fantôme de Los Angeles pour soigner leurs statistiques personnelles.

Le banc de Los Angeles. Si Frank Vogel peut être blâmé pour son absence d’ajustement, quand Kristaps Porzingis s’est décidé à faire la chanson au « small-ball » californien, il nous était impossible de ne pas souligner la mauvaise performance des remplaçants des Lakers. Entre la défense « open-bar » de Carmelo Anthony, les entrées en jeu insignifiantes de D.J. Augustin et Avery Bradley ou l’apport inexistant de Talen Horton-Tucker, c’est globalement l’ensemble de la « second-unit » des « Purple & Gold » qui s’est trouée cette nuit. Souffrant surtout de la comparaison avec celle des Wizards.

LA SUITE

Washington (30-40) : déplacement à Houston, dans la nuit de lundi à mardi (01h00).

Los Angeles (30-41) : déplacement à Cleveland, dans la nuit de lundi à mardi (00h00).

Wizards / 127 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
R. Hachimura 25 5/9 0/2 0/0 0 1 1 1 0 2 1 0 -7 10 9
C. Kispert 32 5/11 3/8 0/0 1 1 2 3 0 1 0 0 -2 13 13
K. Porzingis 26 9/17 1/3 8/10 1 2 3 5 5 1 2 0 +2 27 24
R. Neto 18 2/2 1/1 0/0 0 2 2 2 1 0 2 0 -14 5 7
K. Caldwell-Pope 33 4/11 3/5 7/9 1 9 10 3 2 1 1 0 +8 18 22
D. Avdija 32 4/14 3/8 6/6 1 3 4 4 2 1 0 0 +10 17 16
D. Gafford 22 7/9 0/0 3/4 1 5 6 1 1 1 1 1 +6 17 22
I. Smith 26 2/6 0/2 0/0 0 5 5 5 1 1 0 0 +14 4 11
T. Satoransky 27 6/6 2/2 2/2 2 1 3 6 1 2 0 0 +23 16 27
Total 44/85 13/31 26/31 7 29 36 30 13 10 7 1 127
Lakers / 119 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
S. Johnson 25 5/9 0/2 2/2 0 4 4 3 2 1 0 0 -3 12 16
L. James 36 16/29 4/10 2/3 2 8 10 6 3 0 2 0 +1 38 38
R. Westbrook 37 10/15 2/3 0/0 2 8 10 8 3 1 5 1 -1 22 32
M. Monk 28 6/9 3/5 2/2 0 2 2 3 2 0 2 0 +16 17 17
A. Reaves 27 3/6 1/4 2/2 1 1 2 2 3 1 0 0 +7 9 11
C. Anthony 23 5/10 3/6 0/0 1 3 4 0 3 0 0 0 -7 13 12
W. Gabriel 12 1/3 0/0 2/2 2 2 4 0 4 0 1 0 -7 4 5
A. Bradley 18 1/2 0/1 0/0 1 1 2 0 0 0 0 0 -17 2 3
T. Horton-Tucker 17 0/5 0/2 0/0 0 3 3 3 2 0 2 0 -12 0 -1
D.J. Augustin 18 1/3 0/2 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 -17 2 0
Total 48/91 13/35 10/11 9 32 41 25 23 3 12 1 119



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.