Sports

Joel Embiid blessé alors que les Sixers menaient de 29 points ? Doc Rivers se justifie


Doc Rivers répète souvent que la chance est un facteur important dans la quête d’un titre. Mais la chance, ça se provoque aussi et la blessure de Joel Embiid est pour certains l’illustration de sa mauvaise gestion.

Car le pivot camerounais a été victime d’un coup de coude au visage dans les quatre dernières minutes du Game 6, alors que Philadelphie menait de 29 points à ce moment du match…

Fallait-il garder son « franchise player » sur le terrain aussi tard, alors que la rencontre semblait pliée ?

« Il n’y avait pas encore quatre minutes quand l’écart est monté à 29 points (il restait 4 minutes et 10 secondes) et il a marqué le panier qui a fait passer l’écart à +29 » rappelle le coach. « Ils avaient encore tous leurs titulaires en face et c’est dans la dernière minute, avant ça, que nous avons fait notre run. C’est grâce à ça que l’écart est passé à +29. Et après que Joel a mis son panier et qu’il a fait l’avion, si vous regardez la vidéo, vous pouvez voir que je me suis tourné vers l’arbitre pour lui dire que j’allais appeler un temps-mort sur la possession suivante. »

Le « run » dont le technicien parle n’est qu’un 4-0 car l’écart au début du quatrième quart-temps était déjà de +21 en faveur des Sixers, et les Raptors n’ont jamais réussi à recoller à moins de 18 points d’écart avant cet épisode.

Mais pour Doc Rivers, dont l’équipe a déjà gâché pas mal d’avances, sa gestion est en fait la norme en playoffs.

« Je ne suis pas en colère sur le fait qu’il ait été sur le terrain à ce moment-là. Vous pouvez en faire toute une histoire si vous voulez mais regardez toutes les équipes, leurs titulaires restent jusqu’aux trois dernières minutes de chaque rencontre. C’est comme ça que ça se passe. »

Le problème, c’est que ça oblige désormais les Sixers à démarrer leur série face au Heat sans leur pivot…



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close