Politics

Intel dévoile son plan massif pour produire des puces électroniques en Europe



Publié le :

C’est un plan d’investissement historique et très attendu en Europe qu’a annoncé le géant américain des semi-conducteurs ce mardi 16 mars. Intel a détaillé son projet d’investir 80 milliards d’euros sur 10 ans dans l’Union européenne pour produire des puces électroniques, principalement en Allemagne, mais aussi en France.

C’est le premier plan concret destiné à sortir les industriels occidentaux de leur dépendance asiatique en la matière. 80 milliards d’euros sur une décennie. Il n’en faut pas moins pour construire cet écosystème de puces 100% européen un projet porté au rang d’urgence lors de la crise sanitaire qui a révélé la dépendance envers les producteurs d’Asie. Les constructeurs automobiles européens ont ralenti, voire arrêté, leurs usine faute de semi-conducteurs. Mais nombre d’autres secteurs attendent des alternatives aux fournisseurs asiatiques.

1 000 emplois de haute technologie attendus en France

Le gros de ce programme dessiné par le géant américain des puces inclut 17 milliards d’euros qui seront consacrés à un site de production de pointe, celui de Magdebourg en Allemagne. Il devrait entrer en service en 2027 et créer au moins 10 000 emplois dans son sillage, d’après le groupe.

La France, elle, devrait accueillir le principal centre européen de recherche et développement d’Intel, à Saclay près de Paris. Ce la devrait créer près de 1 000 emplois de haute technologie, notamment dans les domaines du calcul de haute performance et l’intelligence artificielle.

Derrière cet investissement massif d’Intel, il y a celui des États européens. Bruxelles a autorisé l’octroi de 30 milliards d’euros d’aides publiques pour favoriser la construction de capacités de production de semi-conducteurs sur le continent. Pour réduire sa dépendance envers l’Asie et espérer même conquérir 20% du marché mondial en 2030.

À lire aussi : Semi-conducteurs : deux usines géantes d’Intel aux États-Unis pour réduire la dépendance à l’égard de l’Asie



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close