Sports

Et si le PSG se mettait à bien jouer ?


Avec un calendrier plutôt léger en ce moment, Mauricio Pochettino peut mettre en place ses principes de jeu à l’entraînement. Les progrès se verront-ils contre Reims dimanche ?

C’est l’un des principaux reproches adressés à Mauricio Pochettino depuis son arrivée au Paris Saint-Germain. Si sa gestion des stars ne semblent pas poser de problème, si ses résultats sont pour le moment corrects, c’est la qualité de jeu qui manque cruellement à l’équipe de l’Argentin.

Le PSG version Pochettino peine à séduire, à renvoyer une idée collective, une philosophie de jeu. Parmi les circonstances atténuantes que l’on peut trouver à l’ancien coach de Tottenham, il y a le manque de temps dont les entraîneurs disposent dans les grands clubs comme le PSG, qui jouent très souvent deux matches par semaine, et qui voient leurs joueurs majeurs partir en sélection pendant les trêves internationales.

Un gros travail à l’entraînement

Mais il y a une lueur d’espoir pour le PSG. En ce mois de janvier, le club de la capitale a un calendrier plutôt clément. Mieux, le PSG ne va jouer qu’un seul match par semaine jusqu’à la mi-février, et ce rendez-vous tant attendu contre le Real Madrid en Ligue des champions. De quoi permettre à Mauricio Pochettino de travailler à l’entraînement, plutôt que d’avoir à gérer l’état physique de ses troupes quand les rencontres s’enchaînement.

« Nous avons beaucoup travaillé sur notre jeu de possession, a expliqué Pochettino en conférence de presse, relaye Culture PSG. Nous sommes une équipe qui domine, a l’habitude d’avoir la possession, donc nous tentons de nous améliorer concernant notre capacité à transpercer les lignes défensives adverses afin d’avoir des occasions de marquer supplémentaires. Nous avons aussi beaucoup insisté sur les transitions défensives, mais aussi la partie physique bien sûr. Nous avons bossé sur la coordination de la ligne défensive, des milieux, et notre façon de presser. En résumé, nous avons un peu travaillé sur tout ce que nous n’avons pas toujours pu faire pour donner priorité à la compétition et la récupération. Aussi bien la partie physique, que le reste. Et cela a bénéficié à l’équipe et aux joueurs, aussi bien individuellement que collectivement. »

Ce n’était pas grand-chose, vu le niveau des ambitions du club, mais le PSG avait affiché un visage séduisant le week-end dernier lors de la seconde période contre Brest (2-0). La maîtrise avait été là, avec 70% de possession de balle, 12 tirs, et seulement 2 frappes concédées, ce qui est pourtant le péché mignon de ce PSG très permissif. Le mieux entrevu contre Brest va-t-il se confirmer ce dimanche contre Reims ? Il y a tout pour, avec le retour de Lionel Messi, et la présence de Kylian Mbappé…

Lire aussi :Quand Messi insulte un célèbre consultant !PSG, un ami de Mbappé en approche

 



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close