Politics

En images, à Bucha, près de Kiev, zone dévastée


Bucha, situé près de Kiev, a été le théâtre de combats ces derniers jours, alors que semble se préparer une nouvelle opération militaire russe dans la capitale. Attention, certaines images peuvent choquer.

Des cadavres calcinés, des chars détruits et parties de la ville dévastées. A Bucha, situé tout près de Kiev, les combats ont fait rage ces derniers jours, laissant derrière eux les marques d’une guerre débutée jeudi dernière. Mais les Ukrainiens continuent de résister. Dimanche, l’Ukraine a affirmé avoir réussi à détruire une colonne de véhicules blindés russes dans la ville, rapporte le «Times of Israel ». «Aux abords de Kiev, dans la ville de Bucha, plus de 100 unités d’équipement ennemi ont été détruites», a publié un compte du gouvernement ukrainien sur Telegram, l’accompagnant de vidéos de chars et autres véhicules blindés en feu ou calcinés. Le journaliste du «Guardian» Shaun Walker a lui aussi partagé des images de Bucha, publiées sur Twitter.

Quelques heures plus tôt, le compte de Nexta TV avait pour sa part montré les blindés russes en train de se déployer dans cette zone.

Kiev et ses alentours, qui ne sont pour l’instant toujours pas tombés aux mains des Russes, pourraient être ces prochaines heures, ou jours, le théâtre d’affrontements plus violents encore que ceux déjà connus. Des images satellitaires prises lundi en Ukraine montrent en effet un immense convoi militaire russe qui s’étire sur plus de 60 kilomètres au nord-ouest de la capitale , objectif militaire de première importance pour la Russie dans son offensive en Ukraine. Le convoi «s’étend des abords de l’aéroport Antonov (à environ 25 km du centre de Kiev) au sud aux alentours de Prybirsk» au nord, a indiqué lundi soir la société américaine d’imagerie satellitaire Maxar dans un courriel. Les images du convoi montrent plusieurs dizaines de véhicules alignés les uns derrière les autres sur des routes dans la campagne ukrainienne, avec parfois de la fumée à proximité, traces d’incendies de bâtiments selon l’entreprise. L’état-major de l’armée ukrainienne a d’ailleurs affirmé mardi sur Facebook que les forces russes s’étaient regroupées au cours des dernières 24 heures, accumulant des véhicules blindés et des armes d’artillerie «avant tout pour encercler et prendre le contrôle de Kiev et les autres grandes villes de l’Ukraine». Selon deux sources interrogées lundi par l’AFP, une diplomatique et l’autre sécuritaire, Moscou s’apprête à lancer de manière imminente une nouvelle poussée militaire.

Toute reproduction interdite





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.