Sports

DeMar DeRozan et Jalen Suggs s’échangent les compliments | NBA


Comme les Bulls ont perdu, c’est moins marquant que ses performances contre les Lakers ou les Clippers du début de saison, mais à Orlando, DeMar DeRozan a tout de même réalisé son meilleur match de la saison avec 41 points à 15/21 au shoot, sans tenter ni inscrire le moindre panier primé.

L’arrière All-Star a tout essayé pour sauver Chicago d’une soirée compliquée et notamment inscrit 15 points à 7/9 au tir dans le dernier quart-temps. En vain.

« C’est du respect mutuel », a réagi Jalen Suggs, en parlant de l’ancien de Toronto et San Antonio, pour Rookie Wire. « Je lui ai dit que c’était un honneur d’être sur le terrain avec lui. Il marque des shoots au-dessus de deux ou trois défenseurs. Malgré des prises à deux, on ne peut rien faire contre lui. J’ai grandi en l’observant et je ne peux que lui tirer mon chapeau. C’est toujours agréable de le voir jouer et de parler un peu avec lui. »

Si le rookie du Magic (auteur de 15 points dans cette partie) parle de « respect mutuel », c’est parce que de son côté, il a livré un gros dernier quart-temps, avec 11 points à 3/4 au tir, pour résister au coup de chaud de DeRozan. Après un premier 360, il a également placé un énorme dunk sur la tête du All-Star dans ce dernier acte.

Privé de compétition pendant un mois et demi, suite à sa fracture du pouce fin novembre, l’ancien finaliste universitaire revient plutôt bien ces derniers jours. Il a marqué 22 points face aux Lakers, avant de briller en dernier quart-temps face aux Bulls. De quoi recevoir les compliments du vétéran de Chicago.

« Je suis fan depuis qu’il est au lycée à Minnesota (Minnehaha Academy) », raconte DeRozan. « Je l’ai toujours regardé, même à Gonzaga. C’est un sacré talent, je suis fan. Et je l’étais avant même de le connaître. Je lui ai dit de continuer comme ça, qu’il pouvait réussir dans cette ligue. Je le soutiens. »



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close