Politics

de violentes explosions entendues dans la nuit à Kharkiv, Marioupol sous les bombes


https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png
https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png
30
La situation en carte
Agrandir

Le contexte

Live animé par Anne Guillard

  • Les forces russes maintiennent leur pression sur les régions de l’est et du sud de l’Ukraine, particulièrement autour de Kharkiv, au nord-est. De violentes explosions ont été entendues dans la nuit de vendredi à samedi dans la deuxième ville du pays, pilonnée depuis des semaines par l’artillerie russe.
  • Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a affirmé que, même si la situation dans cette région du nord-est était « difficile », « nos militaires obtiennent des succès tactiques ». C’est notamment le cas à Rouska Lozova, un village repris par les Ukrainiens au nord de Kharkiv, d’où les forces russes pilonnaient selon eux la ville. Le village a été libéré après d’intenses combats, et plus de 600 habitants évacués, selon le ministère ukrainien de la défense.
  • A Marioupol, la grande ville portuaire du sud-est tombée pour l’essentiel aux mains des Russes, où était envisagée vendredi l’évacuation de civils piégés avec des militaires ukrainiens dans l’aciérie Azovstal, une équipe de l’Agence France-Presse a entendu des bombardements nourris sur le complexe sidérurgique, qui ne semblaient pas permettre une telle opération.
  • La Russie a confirmé, vendredi, avoir bombardé Kiev la veille, affirmant avoir visé des objectifs militaires et stratégiques, en pleine visite du secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres. Une frappe qui a causé la mort d’une journaliste ukrainienne de radio Liberty, un média emblématique financé par les Etats-Unis.
  • Alors que Vladimir Poutine a été invité, comme Volodymyr Zelensky, au sommet du G20 prévu en novembre en Indonésie, les Etats-Unis ont dit refuser de traiter avec le président russe « comme si de rien n’était ».
  • La Norvège va emboîter le pas à l’Union européenne, dont elle n’est pas membre, en fermant à son tour ses ports aux bateaux russes, à l’exception des chalutiers.
  • Un ancien Marine américain âgé de 22 ans a été tué en Ukraine où il était parti mi-mars combattre les forces russes, ont dit des membres de sa famille. Le Pentagone a demandé aux Américains de « ne pas se rendre » dans le pays.
  • Plus de 5,4 millions d’Ukrainiens ont quitté leur pays depuis le début de l’invasion russe, dont 57 000 durant les dernières vingt-quatre heures, ont noté les Nations unies.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Reportage. Oubliée par Moscou, fidèle à Poutine : Fère-Champenoise, le fatalisme à la russe

Témoignages. Exilés ukrainiens et russes en France : « J’ai l’impression que l’avenir est brouillon et injuste »

Portfolio. Deux semaines de guerre sur le front du Donbass

Vidéo. Bombardements à Kiev : « C’est un doigt d’honneur de Poutine »

Récit. Barrière de langue, difficultés liées au logement, surdiplômés… Les réfugiés ukrainiens à la peine dans la recherche d’emploi en France

Reportage. A Kharkiv, « personne n’allait accueillir les Russes avec des fleurs »

Editorial. La guerre en Ukraine change de nature

Récit. Les « camps de filtration », une pratique déjà utilisée en Tchétchénie

Cartes. Jour après jour, la guerre en Ukraine en cartes

Vous pouvez retrouver notre live d’hier sur ce lien

« Pourquoi ma question n’est pas publiée ? » : comment Le Monde gère les contributions dans les suivis en direct



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close