Politics

Comment Poutine a réussi le plus gros hold-up d’avions Occidentaux



Une grande partie des avions utilisés par les compagnies aériennes russes est en fait louée à des entreprises occidentales. Répondant aux sanctions qui la visent, la Russie a autorisé la saisie de ces appareils et leur immatriculation sur son sol. Un hold-up qui pourrait coûter plus de 10 milliards de dollars aux assureurs et réassureurs pour indemniser leurs propriétaires.

Challenges- Les propriétaires de quelque 500 avions coincés sur le sol russe n’ont pas récupéré leurs appareils. Peut-on parler d’un véritable hold-up fomenté par Moscou?

Ernest Arvai- On peut le dire ainsi. Lundi 28 mars, l’ultimatum lancé à la Russie par les sociétés européennes de location d’avions arrivait à son terme: les compagnies aériennes russes devaient restituer les quelque 500 avions loués. Or les avions n’ont pas été récupérés par leurs propriétaires (les sociétés de leasing) et elles n’ont reçu également aucun paiement des contrats de location.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.