Sports

CJ McCollum veut terminer sa carrière aux Pelicans


CJ McCollum n’avait connu que la stabilité depuis son arrivée en NBA avec une seule franchise en huit ans et demi jusqu’à son transfert de Portland à New Orleans en février dernier lors de la « trade deadline ».

Ce nouveau défi l’a reboosté, mais ne comptez pas sur lui pour continuer à explorer d’autres contrées dans les années à venir. Le trentenaire a en effet émis le souhait de terminer sa carrière en Louisiane.

« Je n’irai nulle part ailleurs. Je suis ici. Où est-ce que je vais aller ? Partir pour quoi ? Je veux prendre ma retraite ici. J’ai 30 ans et j’ai un fils qui a 13 semaines. Je suis marié. Quand on a quelque chose de bien, on s’y tient. C’est quelque chose d’agréable pour les deux parties. Nous allons progresser. Je suis encore en train de découvrir la ville et je vais y trouver une maison », a-t-il déclaré.

Impliqué à fond dans le projet des Pelicans

Eligible à une prolongation de contrat à partir du 9 août prochain alors qu’il lui reste encore deux années de contrat, CJ McCollum ne se voit pas découvrir une nouvelle franchise. Cette perspective est plutôt l’occasion pour lui de rappeler qu’il fera le nécessaire pour trouver un accord avec les Pelicans, si les dirigeants veulent bien de lui.

« Je ne peux rien dire à ce sujet. Nous n’avons pas encore parlé et je n’ai pas parlé à la direction. Mais j’ai dit à ma femme avant de quitter Portland : ‘Où que j’aille, je veux y finir ma carrière. Et la Nouvelle-Orléans est sur la liste des endroits où j’aimerais finir ma carrière’. C’est ce que j’ai dit à mon agent. Je ne suis pas du genre à papillonner. Je ne passerai pas par la « free agency ». Ça fait neuf ans que je suis dans la ligue. M’avez-vous déjà vu être un free agent ? », a-t-il ajouté. « Quand je m’engage dans quelque chose, je le fais à fond. La Nouvelle-Orléans, dans mon esprit, c’est ici que je vais terminer ma carrière. C’est ainsi que je me consacre pleinement à une ville, aux choses et aux gens ».

Il faut dire que tous les éléments sont réunis pour relancer un projet sympathique du côté de New Orleans, avec Brandon Ingram et le retour attendu de Zion Williamson, le tout accompagné par un roster compétitif dans lequel il fera office de pièce maîtresse. Que demander de plus ?



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close