Politics

Calme mais prudence à la frontière entre l’Ukraine et la Russie



Publié le :

La situation se tend encore plus en Ukraine alors que le gouvernement américain a conseillé la nuit dernière à ses ressortissants de quitter l’Ukraine, préparant également une évacuation des familles de son personnel diplomatique. Washington met de nouveau en garde contre la possibilité d’une invasion russe de l’Ukraine. Pourtant, à la frontière entre l’Ukraine et la Russie, le calme règne.

De notre envoyé spécial à Tchernigiv, Stéphane Siohan

La zone frontalière dans laquelle se rencontrent l’Ukraine, la Russie et la Biélorussie est l’un des secteurs stratégiques les plus surveillés en raison de nombreuses informations sur l’acheminement d’équipements militaires et de troupes russes à la frontière nord de l’Ukraine, sur les territoires russe et biélorusse. 

Mais pour Sergey Chomenko, garde-frontière au point de passage de Senkivka, à 200 kilomètres au nord de Kiev, il n’y a aucune raison de s’alarmer : « Là, nous nous trouvons sur la frontière entre l’Ukraine et la fédération de Russie. À gauche, c’est la Russie, à droite c’est notre territoire ukrainien. Et tout est calme. Là, vous voyez, il y a une fortification qui a été érigée en 2014 et 2015 pour empêcher toute incursion sur le territoire ukrainien. Ici, on ne remarque rien, tout est comme d’habitude. Des exercices militaires doivent se tenir sur le territoire russe et biélorusse, on est au courant de tout ça et on continue à surveiller la situation. »

► À lire aussi : Washington ordonne le départ de Kiev des familles de diplomates américains                

Aux abords de la frontière, la situation semble des plus calmes. Les camions et véhicules personnels continuent de circuler, peut-être un peu moins nombreux que d’habitude en raison de la pandémie de Coronavirus.

Aux confins de l’Ukraine et de la Russie, la crise semble très lointaine, comme si elle se jouait avant tout dans les chancelleries diplomatiques. 

► À lire aussi : Ukraine: l’Union européenne doit dialoguer avec la Russie, plaide la France



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close