Sports

Avec 42 points de Giannis Antetokounmpo, les Bucks arrachent un Game 3 très physique


Après un Game 1 largement dominé par les Bucks, et un Game 2 par les Celtics, cette troisième manche de la série entre Milwaukee et Boston est bien plus équilibrée.

En première mi-temps, les deux formations offrent un vrai spectacle de playoffs, haché en attaque mais intense de l’autre côté du terrain, avec une défense très physique à chaque possession, et des contacts partout. Malgré une attaque peu efficace pour les deux équipes (15/45 Celtics, 18/46 Bucks), les patrons sont quand même présents.

Côté Bucks, c’est évidemment Giannis Antetokounmpo qui est le plus en vue, avec 20 points, 9 rebonds et 2 passes. Le Grec est bien épaulé par Brook Lopez et Jrue Holiday, qui apportent 11 et 9 points. Problème majeur pour les locaux cependant : les deux premiers, avec Grayson Allen, ont chacun 3 fautes personnelles ! Les Celtics s’appuient eux sur un Jaylen Brown hyperactif (10 points, 7 rebonds, 3 passes) et un bon apport de leur banc, tandis que Jayson Tatum n’est clairement pas au mieux (6 points à 2/9).

À la pause, au terme d’une première période disputée, c’est finalement Boston qui tient une courte avance (50-46), grâce à un second quart-temps à 31 points, et notamment un très bon passage à la fin de celui-ci.

Durant le troisième quart-temps, le momentum bascule clairement d’un côté pour la première fois du match, et c’est en faveur des Bucks. Sous l’impulsion du « Greek Freak », qui continue de terroriser les Celtics en transition (31 points, 12 rebonds, 6 passes), les locaux montent en puissance en attaque. À l’inverse, c’est la traversée du désert pour les Celtics, qui n’inscrivent que 17 points (à 6/20), à l’image d’un Jayson Tatum qui ne s’en sort toujours pas (8 points à 3/17). Après ce troisième acte à 34 points, les Bucks attaquent le dernier quart-temps avec un écart confortable, le plus large de la rencontre (80-67).

Un dernier quart-temps durant lequel les Bucks se font très, très peur. En pensant avoir fait le plus dur, les hommes de Mike Budenholzer se relâchent en défense et laissent leurs adversaires revenir dans le match : les Celtics sont à -2 (95-97) à quatre minutes de la fin, et passent même devant deux minutes plus tard (100-99) !

Boston manque deux 3-points sur une même possession pour faire le break alors que, dans l’urgence, Giannis Antetokounmpo et Jrue Holiday prennent les choses en main et inscrivent chacun un panier pour remettre leur équipe sur les bons rails : les Bucks sont à +2 (103-101) à quatre secondes de la fin. Sur la ligne des lancers-francs, Marcus Smart rate volontairement son deuxième tir pour donner une chance aux Celtics d’égaliser. Le vaillant Al Horford y parvient, mais le ballon est encore au contact de sa main quand le buzzer final retentit : les Bucks l’emportent de justesse après une fin de match très compliquée (103-101).

CE QU’IL FAUT RETENIR

Le retour de Marcus Smart. Blessé au Game 1, absent au Game 2, le Defensive Player Of The Year des Celtics était de retour dans le cinq majeur pour ce troisième match de la série. Un retour discret, pour ne pas dire raté, puisque l’arrière ne compile que 9 points à 1/7 aux tirs, avec 3 ballons perdus et 3 fautes.

Un match sans adresse extérieure. Maladroits au Game 2 (3/18), les Bucks n’ont pas réussi à régler la mire dans cette troisième manche, et signent un vilain 9/34 derrière l’arc. Les Celtics font à peine mieux, avec seulement un tir de moins tenté (9/33). Ce Game 3 s’est joué en transition, avec des finitions près du cercle. Et dans ce domaine, c’est l’équipe qui tient le joueur le plus dominant de la ligue dans ses rangs qui a été la plus performante : les Bucks ont planté 52 points dans la peinture (contre 32 pour les Celtics).

TOPS/FLOPS

Giannis Antetokounmpo. Performance exceptionnelle du Grec, qui signe son meilleur match de la série, de loin. Le « Greek Freak », auteur d’un des paniers décisifs dans les derniers instants, compile 42 points (16/30), 12 rebonds, 8 passes, 2 interceptions et 2 contres. Souverain dans le combat physique, il a martyrisé les Celtics dans la peinture et dans son élan, les Bucks ont tenu bon, malgré une fin de match chaotique.

Jrue Holiday. Bien que (très) gourmand aux tirs (11/30), le meneur des Bucks était au four et au moulin. Impérial en défense (3 interceptions, 1 contre), il a fait sa part du boulot en attaque (25 points), avec un tir décisif dans les ultimes secondes, tout en s’imposant dans les autres domaines (7 rebonds et 3 passes). Sans Khris Middleton, l’ancien des 76ers et des Pelicans est le clair n°2 des Bucks, et il répond présent.

Al Horford. Double-double imposant (22 points et 16 rebonds) pour l’intérieur vétéran, qui a bien failli être le héros de la soirée côté Celtics. En souffrance dans la raquette face à Giannis Antetokounmpo, il a cependant fluidifié le jeu de Boston en attaque par ses écrans bien placés, et en défense par son placement intelligent et sa communication toujours claire. Il a assurément un rôle majeur à jouer dans la suite de la série.

✅ Jaylen Brown. Leader offensif des Celtics durant ce match, l’ailier n’avait plus besoin que de la victoire pour signer une soirée (presque) parfaite. Avec 27 points (8/16), 12 rebonds et 4 passes, « JB » s’est démené tout au long de la rencontre, pendant que l’autre « Jay » était en grande difficulté. Malgré la défaite, il y a du positif pour Boston dans cette performance de Jaylen Brown, qui montre qu’il peut élever son niveau dans les moments importants.

⛔️ Jayson Tatum. L’ancien Dukie a sûrement joué le pire match de sa carrière en playoffs. Jamais en rythme, voire en totale perdition par moment, l’ailier n’a pas pesé offensivement, malgré de nombreuses tentatives pour y parvenir (4/19). Il n’inscrit que 10 points au terme d’un match raté, à vite oublier pour se concentrer sur le Game 4, crucial pour la survie des Celtics, désormais menés 2-1 dans la série.

LA SUITE

Game 4 : à Milwaukee, dans la nuit de lundi à mardi, à partir de 01h30

Bucks / 103 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
G. Antetokounmpo 39 16/30 1/6 9/12 2 10 12 8 4 2 3 2 -2 42 46
B. Lopez 29 5/10 0/0 3/3 3 7 10 2 4 2 1 0 +5 13 21
J. Holiday 43 11/30 3/10 0/0 1 6 7 3 3 3 3 1 +3 25 17
W. Matthews 32 1/5 1/2 0/0 3 1 4 0 4 0 0 0 +11 3 3
G. Allen 25 0/3 0/3 0/0 1 3 4 4 4 0 1 0 -8 0 4
B. Portis 26 3/9 1/4 2/2 3 4 7 1 3 1 2 1 +5 9 11
G. Hill 11 0/1 0/1 0/0 0 0 0 1 1 0 0 0 -1 0 0
J. Carter 2 0/1 0/0 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 -2 0 0
P. Connaughton 33 4/10 3/8 0/0 0 8 8 1 3 0 0 0 -1 11 14
Total 40/99 9/34 14/17 13 40 53 20 26 8 10 4 103
Celtics / 101 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. Tatum 41 4/19 0/6 2/3 0 1 1 3 1 1 3 4 -5 10 0
A. Horford 39 9/16 4/7 0/0 3 13 16 5 4 0 0 2 +2 22 38
R. Williams III 23 5/9 0/0 0/0 4 1 5 4 2 2 0 3 -13 10 20
M. Smart 29 1/7 1/4 6/8 0 1 1 2 2 1 3 0 -10 9 2
J. Brown 40 8/16 1/5 10/11 0 12 12 4 3 0 4 1 -4 27 31
G. Williams 34 2/9 1/6 4/4 2 4 6 2 5 0 1 3 +8 9 12
D. Theis 2 0/0 0/0 0/0 0 1 1 0 1 0 1 0 -2 0 0
D. White 21 3/6 2/3 6/8 0 2 2 0 0 1 0 0 +9 14 12
P. Pritchard 11 0/3 0/2 0/0 1 1 2 3 2 0 0 0 +5 0 2
Total 32/85 9/33 28/34 10 36 46 23 20 5 12 13 101



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.