Politics

Au Kenya, le poids des influenceurs dans la campagne présidentielle



Publié le :

Au Kenya, la présidentielle se tiendra en août prochain. La course au pouvoir se déroule aussi sur les réseaux sociaux. Bien qu’ils le nient, les principaux candidats recrutent des influenceurs pour promouvoir leur image.

Ils sont Kényans, ils sont jeunes, ils ont beaucoup de followers et ils sont payés par des équipes de campagne pour relayer les messages des candidats. « C’est un phénomène que nous avons observé. Le problème c’est que toutes les informations qu’ils diffusent ne sont pas exactes. L’absence d’application des lois réprimant la désinformation et les discours de haine leur permettent d’agir librement », explique Alphonce Shiundu, rédacteur en chef d’Africa Check Kenya, une ONG de vérification de l’information. 

 

 

Tous les moyens sont bons pour convaincre les citoyens, les fausses informations et messages détournés circulent abondamment sur les réseaux sociaux. Dans un pays où 12 millions d’habitants utilisent internet selon l’ONU, le poids des influenceurs est considérable. Africa Check Kenya déplore des campagnes de désinformation qui ont commencé sur le net. Elles sont faites pour discréditer les adversaires. Plusieurs méthodes sont utilisées : « Cela peut inclure une vidéo sortie de son contexte. Par exemple, je pense à une vieille vidéo, qui date de 2010, mais qui est diffusée aujourd’hui en 2022, comme si elle était récente. Ils utilisent aussi de faux tweet et font des montages photos. »

Pour lutter contre ce genre de manipulations, Alphonce Shiundu recommande l’éducation des citoyens aux médias. Il fait partie de Fumbua, un collectif de journalistes, qui s’est crée dans ce but en février dernier.


Africa Check s’est penché sur cette image montrant William Ruto, candidat à la présidentielle, tout sourire devant la dépouille de Mwai Kibaki, l’ancien président kényan décédé fin avril. Mais c’est un montage, ont démontré les journalistes spécialisés dans l’article en lien.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.